Comment souder des fils

  • L'éclairage

Comment souder des fils d'aluminium

Pour la soudure pleine de fil d'aluminium, ses extrémités doivent être étamées. Pour ce faire, l'extrémité du fil est dénudée à l'aide d'un couteau ou d'une pince conventionnel. Le fil dénudé est placé sur un papier sablé à grain moyen et appliqué à la colophane. Bien pressé le fer à souder préchauffé, surface étamée. Le film d'oxyde d'aluminium est très résistant, le processus d'étamage est répété plusieurs fois. Vous pouvez également retirer le film d'oxyde des fils d'aluminium en utilisant de l'huile minérale technique ou de l'huile de pistolet alcaline au lieu de colophane. Une petite quantité de soudure est appliquée aux extrémités du fil et pressée avec un fer à souder. Après quelques secondes, la soudure se refroidira en soudant un fil d'aluminium.

Comment souder des fils nichromes

Pour le soudage des fils de nichrome dans l'industrie, des flux activés spéciaux sont utilisés. Mais dans la vie quotidienne, ils peuvent être remplacés par de l'acide acétylsalicylique ordinaire. Un comprimé d'aspirine est placé à l'extrémité du fil et appuyé avec un fer à souder chaud. L'acide imbibe bien le fil de nichrome, en éliminant tous les oxydes. Après avoir combiné les deux extrémités du fil, ils appliquent une petite quantité de brasure et le font fondre avec un fer à souder chaud. Lors de la congélation, soudez le fil de soudure. Une fois fondue, l'aspirine émet une grande quantité de gaz corrosifs. Par conséquent, ces fils doivent être soudés dans une zone ventilée et à l'aide d'un équipement de protection individuelle.

Comment souder les fils sans fer à souder

Si la section transversale du fil est constituée d'un alliage présentant une résistance spécifique élevée ne dépassant pas 0,2 mm, un fil de cuivre de 0,1 mm de diamètre est enroulé à ses extrémités. Les deux extrémités du fil amènent un brûleur à alcool au sommet de la flamme. Dans ce cas, un fil de cuivre mince commence à fondre. En retirant le fil de la flamme du brûleur, le cuivre durcit instantanément, en soudant de manière fiable le fil. Les extrémités du fil de cuivre, qui ne sont pas fondues, sont coupées à l'aide d'une pince. De la même manière, vous pouvez souder des fils de cuivre de grande section avec des fils de nichrome, constant et de manganine. Le fil de cuivre lui-même servira de brasure ici, fondant sous l’influence de la flamme du brûleur.

Apprendre à souder des fils - prendre en compte toutes les nuances de la soudure

Étape 1 - Préparer l'outil

Vous devez d’abord préparer un fer à souder pour souder les fils de vos propres mains. Tout ce qui est nécessaire est de nettoyer soigneusement la piqûre des résidus de soudure ou d'autres contaminants éventuels.

Pour cela, vous pouvez utiliser un fichier régulier. De plus, vous devez préparer la brasure et le fondant sans lesquels il n’est pas possible de souder les fils avec un fer à souder. Pour ce qui est de la soudure, vous pouvez utiliser un alliage d'étain et de plomb ou un fil spécial, comme indiqué sur la photo ci-dessous.

Le flux est nécessaire pour que la soudure recouvre uniformément les matériaux brasés pendant le brasage. De plus, le flux élimine les fils de cuivre du film d'oxyde, ce qui nuit considérablement à la fiabilité de la connexion. Vous pouvez utiliser de la colophane ou de l'acide de soudure spécial comme fondant. Cette option et d’autres sont populaires auprès des maîtres.

Une autre étape importante de la préparation est la création d’un lieu de travail approprié. Vous devriez avoir une prise et un support pour le fer à souder à proximité pour que la technologie de soudure des fils avec vos mains soit sécurisée.

À propos, vous pouvez fabriquer un fer à souder de vos propres mains, ce qui ne prend pas beaucoup de temps et d’efforts. Un appareil maison vous servira assez longtemps, comme vous pouvez le constater!

Étape 2 - Étamer

Donc, si vous devez souder deux fils d’alimentation ensemble, la première chose à faire est de retirer l’isolant en polyéthylène et de teinter les fils nus, en particulier s’ils sont très minces. Avant la soudure, le conducteur toronné est d'abord torsadé, après quoi il est traité avec un flux, sur lequel une fine couche de soudure chauffée est appliquée. Assurez-vous de préparer la panne avant de la souder - plongez-la dans un flux (dans la même colophane que celle illustrée sur la photo), puis dans l’étain, de sorte que la panne soit recouverte d’une petite couche de soudure.

Il est assez simple de procéder à l'étamage des fils pour la soudure - vous devez d'abord placer le noyau nu sur la colophane, puis chauffer cet endroit avec un fer à souder afin que le câblage puisse être immergé dans le flux. Après cela, vous devez l’obtenir uniformément de tous les côtés pour traiter la brasure. Afin d’appliquer l’alliage d’étain chauffé et d’atteindre bien la surface, faites rouler le fil entre vos mains pendant l’étamage. Si vous avez besoin de connecter les fils dans la boîte de jonction, vous pouvez utiliser un acide à la place de la colophane. Il suffit de le mettre avec une brosse sur la surface à souder.

Si les conducteurs sont gros (épais), l'étamage est effectué de la même manière. La seule différence est qu'il n'est pas nécessaire de pré-tordre les brins, comme dans un conducteur multifilaire.

Une fois que vous effectuez l'étamage, vous pouvez procéder au processus de soudure. Nous attirons immédiatement votre attention sur le fait qu’il est nécessaire de ne travailler que si l’électricité est débranchée. Souder des fils sous tension est strictement interdit!

Étape 3 - Nous soudons les veines

Eh bien, la dernière chose à faire est de souder deux fils préparés dans la boîte de jonction. Tout ce dont vous avez besoin est de tordre ou d'imposer les fils les uns aux autres et de chauffer la jonction avec un fer à souder. La soudure va fondre et, une fois durcie, elle connectera de manière fiable les conducteurs électriques. Astuces pour connecter des fils par soudure dans une boîte de jonction, nous avons considéré séparément.

Le point important est que pendant la soudure, ne déplacez pas les fils, sinon la connexion ne sera pas suffisamment fiable.

Il convient également de noter que le pré-étamage peut et ne peut pas être effectué, mais il suffit de tordre le câblage dans la boîte à bornes, de le traiter avec le flux et de déterminer comment disparaître. Cependant, nous ne vous recommandons pas de vous souder, car dans ce cas, la connexion sera pire.

La touche finale est l'isolement de la zone refroidie. Nous vous avons dit comment isoler les fils. Il est préférable d’isoler individuellement chaque noyau avec du ruban adhésif et d’utiliser un tube thermorétractable dessus. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez visualiser en détail l’ensemble de l’ordre de soudure:

Important à savoir!

Ci-dessus, nous vous avons expliqué comment souder les fils dans la boîte de jonction, mais cette procédure ne fonctionnera pas si vous devez souder les contacts avec un ruban de diode ou sur la carte. Nous proposons donc un bref aperçu des technologies de soudage possibles:

  1. Connecter la bande de LED. Si vous devez connecter une bande LED, c’est-à-dire souder les contacts du bloc d’alimentation avec des conducteurs sur la bande (cercles de cuivre), commencez par bricoler les conducteurs plus et moins, puis traitez les conducteurs sur la bande avec de l’acide et appliquez de la brasure fondue. Il ne reste plus qu'à appuyer sur les fils jusqu'à la jonction et à les réchauffer avec un fer à souder. Lorsque la brasure se solidifie, isolez la zone exposée à l'aide d'un pistolet à colle ou d'un thermorétractable.
  2. Travailler avec des cartes. Si vous décidez de souder les fils sur la puce, la technologie de soudure sera plus responsable. Pour souder un condensateur, un transistor, une résistance ou la même LED, vous avez besoin d'un fer à souder d'une capacité de 5 à 20 watts. Un appareil plus puissant peut surchauffer le tableau et vos efforts seront vains. En outre, la piqûre devrait être très mince, car l'excédent d'étain agira comme un sauteur qui, à son tour, sera "court".
  3. Casque à souder. Si vous décidez soudainement de réparer un casque avec une fiche 3,5, qui se brise souvent dans la zone du connecteur, regardez d'abord la vidéo sur Internet, qui vous explique comment apprendre à souder des fils minces émaillés contenant du fil de soie. En bref, vous devrez nettoyer l’émail sur cuivre, effectuer un étamage et ensuite, ne souder que la fiche avec le câblage.

Cette technologie d'auto-soudure se termine. Nous espérons que vous savez maintenant comment bien souder chez vous les fils de petites et grandes sections!

Souder des fils avec un fer à souder - apprendre à souder correctement

Il est assez facile d'apprendre à souder avec un fer à souder. Même une personne peu expérimentée dans la communication avec cet appareil peut le comprendre rapidement. Dans l'article d'aujourd'hui, nous vous dirons comment souder des fils de cuivre sur l'exemple d'une boîte de jonction, car dans les appartements, la soudure habitait précisément dans cet endroit, d'où le câblage est effectué dans des locaux résidentiels.

L'art de la soudure est basé sur la capacité de certains métaux à se répandre sur d'autres métaux à l'état fondu sous l'influence d'une tension superficielle et d'une gravité modérées. Le soudage direct de fils avec un fer à souder est un processus de chauffage de fils de cuivre à des températures énormes, après quoi ils sont interconnectés. Particularité: la soudure est une structure non séparable, car après le durcissement du fil, il est impossible de séparer les fils en raison de la couche de soudure enveloppante.

Si des fils de cuivre doivent être soudés, une attention particulière est accordée à des facteurs tels que la conductivité électrique du joint, ainsi que la résistance du joint mécanique. En règle générale, les deux paramètres dépendent directement l'un de l'autre, car si les fils sont soudés de manière fiable et ferme, la conductance de courant entre eux sera également au niveau maximal. Faites attention ici est nécessaire sur la couche de soudure, qui est associée à sa haute résistivité.

Il est impossible de séparer les fils après la soudure

Pour réaliser une connexion solide entre deux fils, deux conditions de base sont requises. Le plus important d'entre eux est la propreté de la surface soudée. Ainsi, la présence de toute pollution ou même des films d’oxydes les plus minces ne permettra pas d’obtenir l’effet souhaité. Cela est dû au fait que la soudure se superpose à la surface des câbles de cuivre au niveau atomique.

La deuxième condition importante est la température de la soudure, qui doit être nettement inférieure à la température des pièces restantes soumises à la soudure. Dans la plupart des cas, cependant, certaines soudures ont des points de fusion très élevés. Cela peut entraîner une détérioration de la qualité de la connexion mécanique et empêcher la formation du réseau cristallin de brasure correct.

La seule chose dont nous avons besoin pour souder des fils est un fer à souder ordinaire. Le marché de la construction vous permet d’acheter une variété de modèles dont les fonctionnalités, la qualité et les coûts sont différents. Dans tous les cas, la technologie d'exécution du processus sera toujours la même. La première étape consiste à vérifier le dispositif pour détecter une éventuelle contamination, y compris des résidus de soudure, et, si nécessaire, nettoyer soigneusement le dard.

Vous aurez besoin d'un fer à souder ordinaire pour travailler.

Pour bien souder les fils, la piqûre de l'outil doit être parfaitement propre. À ces fins, nous avons besoin d’un fichier avec des mouvements fluides, qui élimine parfaitement tous les contaminants de la surface de l’appareil. Après cela, il reste à préparer le lieu de travail en respectant toutes les règles de sécurité. Il convient de noter que le travail du fer à souder nécessite une prise de courant. La dernière étape de préparation est la soudure et le flux, car sans ces éléments, vous ne pouvez pas souder le câble.

Le choix judicieux des brasures et des fondants joue un rôle primordial. Vous pouvez les acheter à nouveau sur le marché de la construction. À ce jour, vous pouvez trouver une variété de types de fondants et de soudures, qui sont polyvalents et font un excellent travail avec la solution de toutes leurs tâches.

Les flux sont nécessaires pour habiller les fils, ainsi que pour dissoudre et éliminer le film d'oxyde. C'est un point très important, car les films d'oxyde peuvent en outre conduire à l'apparition d'une corrosion des métaux. Les flux peuvent varier en fonction de l'alliage des éléments à assembler et du type de métaux. En règle générale, un mélange d'alcalis, d'acides et de sels de métaux spéciaux agit comme un flux qui réagit activement lorsque des températures élevées sont atteintes. Vous pouvez capter le flux sur la base des fils de cuivre que vous allez souder et acheter un flux universel.

Il existe une gradation conventionnelle des flux, selon laquelle ils sont divisés en deux groupes - actif et à base de colophane. La base pour la production du premier groupe est constituée par les acides inorganiques, généralement l’acide chlorhydrique ou l’acide perchlorique. Avec l'aide de flux actifs, vous pouvez souder presque tous les fils, ainsi que d'autres structures métalliques.

Il n'y avait pas non plus d'inconvénient: de telles substances ont un effet important sur le cuivre, provoquant leur corrosion, ce qui nécessite l'élimination immédiate du fondant immédiatement après le brasage. De plus, l'utilisation de tels éléments peut provoquer des courts-circuits, car ils se caractérisent par un niveau de conductivité élevé.

Les flux du deuxième groupe sont fabriqués à partir de colophane qui, d'ailleurs, est parfois utilisé même sous sa forme pure. La composition de tels flux liquides comprend de la glycérine et de l'alcool, qui sont complètement évaporés par chauffage avec un fer à souder. L’efficacité des flux liquides n’est pas aussi grande que celle des flux actifs. Cependant, lorsqu’ils travaillent avec des métaux non ferreux, ils essaient d’utiliser des substances à base de composés de la chimie organique. Mais lorsque vous travaillez avec eux, vous devez également vider rapidement le flux de la surface du composé nouvellement formé, sans quoi l’effet de la corrosion pourrait se manifester.

La colophane sous sa forme pure est parfois utilisée comme fondant.

Si travailler avec des fondants peut poser des questions, alors avec les soudures, tout est beaucoup plus facile. Les fils de cuivre sont soudés à l'aide de substances au plomb-étain de la marque PIC. Le nom commercial du produit indique le numéro après marquage, ce qui indique le niveau de teneur en étain. Il est recommandé de privilégier les produits dans lesquels l’étain est plus riche. Cela contribue à augmenter la conductivité électrique du nouveau composé, ainsi que sa résistance. Le plomb dans la brasure agit comme un additif nécessaire à la normalisation du processus de durcissement, car sans cela, l'étain est couvert de fissures et s'effondre au fil du temps.

Les soldats peuvent être fabriqués en utilisant d'autres technologies. Par exemple, ces derniers temps, les additifs sans plomb sont devenus très populaires, dans lesquels le zinc ou l’indium est utilisé à la place du plomb. Les avantages de telles substances se situent d’abord dans la sécurité environnementale, car le zinc, comme l’indium, appartient à la catégorie des éléments non toxiques sûrs. Si vous soudez des fils de cuivre avec des soudures sans plomb, la résistance de la soudure augmente considérablement, ainsi que la résistance à la corrosion.

Avant de souder les câbles d'alimentation en cuivre, il est nécessaire de retirer l'isolant en polyéthylène du câble lui-même. Le résultat sera de fines veines nues qui doivent être étamées. Les conducteurs toronnés sont torsadés, après quoi le traitement par flux a lieu. Ensuite, vous devez mettre une petite couche de soudure chauffée sur le flux. Le fer à souder devra également être traité, c'est-à-dire le plonger dans le flux, ainsi que dans la soudure à l'étain. Vous ne pouvez pas en faire trop, la soudure doit couvrir la pointe de la piqûre une couche très mince.

Dans le processus d'étamage, les fils nus sont soigneusement réchauffés par un fer à souder sur colophane

Le processus même de l'étamage est très simple. Les veines nues sont mis sur la colophane, après quoi ils sont soigneusement chauffés avec un fer à souder. Ensuite, les noyaux sont traités de tous les côtés avec de la soudure. Il convient de noter que la brasure doit être placée sur la surface du fil dans une couche uniforme. Pour ce faire, vous devez faire défiler progressivement la veine dans les mains pendant l'exécution de l'étamage. Dans certains cas, lorsque la colophane n'est pas à portée de main, vous pouvez essayer de la remplacer par un acide, en la plaçant sur les veines exposées avec un pinceau ordinaire.

L'algorithme d'actions ci-dessus est applicable aux fils avec des conducteurs minces. Si vous avez un fil de grande section, tout est un peu plus simple. En général, le processus n’est pas différent, la seule différence est qu’il n’est pas nécessaire de tordre les fils. Maintenant, vous pouvez passer directement à la soudure de fils de cuivre. Un point très important - l'électricité dans l'appartement devrait être éteinte. Souder des fils de cuivre dans une boîte de jonction sous tension est mortel.

Le processus de soudure ne devrait pas non plus causer de gros problèmes. Une fois toutes les activités préparatoires terminées, souder les deux veines est probablement l’action la plus simple. Vous avez juste besoin de mettre les fils les uns sur les autres ou simplement de les torsader, puis de les chauffer avec un fer à souder. Lorsque la température maximale est atteinte, la soudure fondra complètement, se répandra sur la surface des deux fils et les reliera étroitement après refroidissement.

Il est fortement déconseillé de déplacer les fils pendant le soudage car cela pourrait entraîner une détérioration de la qualité de la soudure.

Parfois, les artisans n’ont pas recours à l’étainage des fils, réalisant immédiatement toutes les opérations nécessaires dans la boîte de jonction, tordant les fils et les traitant directement pendant le processus de brasage. Cependant, cela ne devrait pas être fait, car un étamage bien fait contribue à améliorer la qualité du joint, sa résistance et sa capacité à conduire le courant électrique.

La dernière chose à faire est d’isoler les fils soudés. Cela peut être fait à l'aide de ruban adhésif classique sur lequel mettre un tube thermorétractable. À ce stade, les fils de soudure peuvent être considérés avec succès.

Règles de soudure de fil de cuivre

L'un des meilleurs moyens de connecter des fils de cuivre est la soudure. Il fournit une résistance élevée et une conductivité électrique. Dans ce cas, la soudure est plus facile à réaliser que le soudage et elle est plus sûre que la simple torsion. Bien que les fils dans les boîtes de jonction soient souvent connectés à des bornes auto-serrantes du type WAGO, les techniques de brasage n’interfèrent pas avec les connaissances d’un électricien.

On peut apprendre à souder des fils de cuivre en quelques minutes, en disposant de tous les matériaux et dispositifs nécessaires.

L'essence du processus

Le procédé de brasage consiste essentiellement à relier les métaux entre eux au moyen d’un alliage dont le point de fusion est inférieur au point de fusion des substances à assembler.

Pendant le brasage, les matériaux sont chauffés jusqu'au point de fusion de la brasure. Ceci fournit une très forte adhésion (adhésion) - la propriété des matériaux d’adhérer les uns aux autres au niveau moléculaire.

Cependant, les pièces principales ne fondent pas et ne se mélangent pas avec le matériau de soudure, comme cela se produit lors du soudage avec un matériau de remplissage.

Fer à souder et soudure

Pour le soudage des fils de cuivre, on utilise traditionnellement des fers à souder. Il en existe plusieurs types, notamment électriques et à gaz. Les fils de cuivre sont soudés à l'aide d'un fer à souder électrique à extrémité en cuivre. Cet outil est une tige de cuivre, parfois nickelée, installée dans le corps de l'élément chauffant.

L'élément chauffant est alimenté en courant continu ou alternatif. La tension d'alimentation peut varier de 12 à 220 V. Le fer à souder le plus répandu, d'une capacité de 60 watts, convient à la soudure de fils de cuivre dans les câbles électriques. Si vous devez souder le câblage fin de l'appareil, un outil moins puissant fera l'affaire. Il est important que le cuivre soit bien réchauffé et que la soudure soit fondue.

Afin de fournir une brasure et une résistance de joint de haute qualité, une immobilité est nécessaire pendant le refroidissement de la brasure fondue. Les fils peuvent être tenus à la main, mais il est plus pratique d’utiliser des pincettes ou des pinces.

Pour le soudage des fils de cuivre, nous avons utilisé une soudure à l’étain-plomb. Le plus souvent c'est POS-61, mais vous pouvez prendre et POS-40. Le marquage indique la composition - brasure étain-plomb avec une teneur en étain de 61%.

La brasure est généralement produite en barres d'environ 8 mm de diamètre ou sous la forme d'un fil de soudure de 2 mm de diamètre. Utilisez souvent une brasure universelle pour souder les fils de cuivre, qui ressemble à un tube creux en alliage étain-plomb. À l'intérieur d'un tel tube se trouve une poudre de flux.

Application de flux

Pour que la soudure et le matériau des fils puissent interagir les uns avec les autres et que la connexion se révèle de grande qualité, les fils doivent être nettoyés du film d’oxyde puis soudés. Pour le nettoyage, vous pouvez utiliser du papier sablé et, pour un traitement ultérieur, utiliser une substance spéciale - fondant.

Le flux nettoiera non seulement les fils de cuivre, mais créera également un mince film protecteur empêchant le matériau de s’oxyder.

Il est permis d'utiliser à la fois un fondant solide - colophane de pin et un liquide - différents types d'acides de brasage ou des compositions maison.

Parfois, afin de souder correctement et fermement les fils de cuivre les uns aux autres ou à un objet métallique quelconque, ils utilisent uniquement un flux de flux. Vous pouvez le préparer en dissolvant la colophane habituelle du pin dans de l'alcool éthylique. L'acide de brasage est préparé indépendamment en dissolvant des granules de zinc dans de l'acide chlorhydrique à raison de 412 grammes de zinc pour 1 litre d'acide. Mais il est préférable de toujours acheter un flux prêt à l'emploi qui respecte toutes les normes de qualité, car il n'est pas souhaitable d'apporter des composés acides pour les fils de cuivre.

Comment souder

Pour souder de manière fiable les fils de cuivre, vous devez préparer un fer à souder. Si avant le travail ne condamnait pas la piqûre, la soudure ne collerait pas, mais roulerait avec des billes avec une tige. Cela se produit car la piqûre est recouverte d'une couche d'oxyde de cuivre et de suie formée lors de la soudure précédente.

Préparation du fer à souder

Certains experts pour la commodité du travail affilent la piqûre avec une lime plate pour lui donner la forme d’une lame ou d’un tournevis plat. L'angle d'affûtage doit être compris entre 45 et 60 degrés.

Brûlure (éternelle) en aucun cas ne peut pas aiguiser, utilisez des éponges spéciales pour cela.

La piqûre nettoyée mécaniquement doit être chauffée puis étamée. Pour ce faire, il est recouvert de flux.

Si le flux est solide (colophane), il suffit simplement d'y plonger l'embout. La colophane va fondre et couvrir la surface chauffée. Après cela, vous devez toucher la tige de soudure avec un fer à souder et la réchauffer. La brasure fondue couvrira la piqûre, la protégeant de toute oxydation ultérieure.

La procédure d'étamage du fer à souder doit être répétée car elle forme un dépôt sur celle-ci. Cela se produit parce que la température de la piqûre est beaucoup plus élevée que le point de fusion de la brasure et qu'au fil du temps elle commence à brûler. Pour réduire la probabilité d'un tel phénomène, il est recommandé d'utiliser un fer à souder avec contrôle de la température.

Préparation de fil

Les fils de cuivre connectés doivent également être préparés pour la soudure. Tout d'abord, l'isolant est retiré des extrémités à une distance d'environ 4 cm, nettoyé, tordu entre eux et étamé. Les fils de cuivre peuvent être étamés comme suit:

  • chauffer la torsion avec un fer à souder;
  • couvrir de flux;
  • appliquez une petite quantité de soudure, en l'étalant sur la surface du fil.

Les actions sont similaires à celles effectuées lors de l'étamage de la panne du fer à souder. Si vous souhaitez souder des fils de cuivre multiconducteurs, il est impératif de vous approvisionner en flux liquide, car il sera très difficile de recouvrir toute la surface des «poils» en cuivre avec de la colophane solide en fusion. Pour obtenir une connexion de qualité, vous devez chauffer le fil toronné, puis le réduire en un flux liquide qui amortira toute la surface destinée à la soudure.

La soudure des fils de cuivre multiconducteurs et monoconducteurs s’effectue de la même manière. Deux ou plusieurs conducteurs connectés sont chauffés ensemble et une brasure leur est appliquée. Après l'application, il est nécessaire que le temps de refroidissement assure l'immobilité de la connexion. Il n'est pas permis d'accélérer le refroidissement en le mouillant ou en le soufflant avec de l'air.

Composé de cuivre et d'aluminium

Lors de la soudure de fils de cuivre et d'aluminium, vous pouvez faire face à de nombreuses difficultés qui ne peuvent être surmontées qu'en utilisant d'autres méthodes de connexion.

Le fait est que l’aluminium et le cuivre sont recouverts d’air d’un film d’oxyde. Et si, par eux-mêmes, ces films n’affectent pas l’état du conducteur et ne fournissent même pas une conductivité relativement bonne, ils contribuent alors à l’émergence d’une réaction chimique puissante. Sous l'action de l'humidité contenue dans l'air, au point de contact des oxydes d'aluminium et de cuivre, commence le processus d'électrolyse, c'est-à-dire qu'un courant électrique est généré du fait que les ions des deux matériaux ont des potentiels électriques différents.

Le courant électrique est le mouvement des particules chargées - des ions et lorsqu’ils se déplacent, les métaux au point de contact sont détruits. Dans le même temps, l’aluminium s’effondre davantage. La destruction provoque une détérioration du contact, puis la résistance électrique de la connexion augmente et se réchauffe. En cas de corrosion grave, lorsqu'un contact direct entre les deux matériaux est déjà perdu, un arc électrique se produit, qui complète la destruction.

Il est recommandé de combiner le cuivre et l'aluminium à travers un troisième matériau neutre. Le plus souvent, on utilise à cette fin des borniers ou des clips en acier.

Fil de cuivre à souder

Comment souder les fils fer à souder

Vues de 1 319

Comment souder les fils fer à souder

Une soudure adéquate des fils est fiable, durable et esthétique. Pour bien souder des fils de cuivre, vous devez prélever de la brasure, du flux, afin de préparer les fils des fils. L'article examine la question de savoir comment souder des fils de cuivre de différentes sections avec un fer à souder électrique.

Outils et matériaux pour souder des fils de cuivre

Préparation de fer à souder pour fils à souder

Le choix de la brasure dépend de la section des fils. Pour les fils de cuivre toronnés monoconducteurs minces, les pistes de circuits imprimés, un fer à souder avec une pointe de 3 mm et une puissance de 25 W convient. Pour les sections de fil de 2 mm ou plus, un fer à souder de 60 W est nécessaire, et pour les pièces massives, un fer à souder à marteau de 200 W est utilisé.

La panne devrait être propre, sans coquilles. Un petit fichier est utilisé pour mettre à niveau la panne. Après traitement, les stingers sont étamés pour empêcher le cuivre de s'oxyder. Un élément important lors de la soudure est également un support pour un fer à souder. Si vous souhaitez souder des fils fins, des éléments de la carte électronique, vous devez disposer d'un contrôleur de température pour la panne.

Un tel régulateur peut régler avec précision la température du fer à souder pour des soudures de différentes marques. La meilleure option pour contrôler la température de la panne consiste à utiliser un appareil avec une sonde de température installée sur la pointe du fer à souder. Les variations de la tension du secteur n’affecteront pas la température de cuisson réglée.

Contrôleur de température de fer à souder

Etant donné que lors du soudage avec un fer à souder électrique, des fumées toxiques de fumée de soudure et de colophane se forment, le lieu de travail devrait être équipé d'une bonne ventilation aspirante. L'éclairage du lieu de travail ne doit pas être faible. Pour faciliter la réparation des cartes électroniques, vous pouvez acheter un porte-carte spécial avec objectif et rétroéclairage.

Vous pouvez fabriquer vous-même un contrôleur de température simple pour un fer à souder.

Le choix du flux et de la soudure pour les fils à souder

En fonction du type de soudure, la classe de soudure est sélectionnée. La marque de soudure la plus courante est la POS-61. Étain-plomb à braser avec une teneur en étain de 61%. Son point de fusion est de 190 ° C et il convient à tous les fers à souder. Cette soudure est utilisée lorsqu'il n'y a pas de charge sur la connexion.

Si la connexion par fil doit être solide, choisissez une soudure de marque POS 40 ou POS 30. Il est commode d’utiliser une brasure POS-61 sous la forme d’une tige enroulée sur une bobine. Diamètre de soudure de 1 à 3 mm. Parfois, une soudure creuse avec de la colophane est versée à l'intérieur.

En outre, en fonction du type de fils à souder, il existe différents fondants, gels, colophane. Le flux est nécessaire lors du soudage des fils, car il élimine les oxydes de la surface des fils soudés et réduit également la tension superficielle de la brasure, ce qui permet à la brasure de se répandre facilement sur les surfaces à souder.

En outre, les flux dégraissent bien les surfaces. Un autre avantage des flux est la protection des surfaces chauffées contre les oxydes. Sans flux, souder les fils de cuivre avec un fer à souder serait difficile. De nombreux flux contiennent des substances actives telles que des acides et des solvants. Ces substances actives restent à la surface du fil et dans la brasure.

Au fil du temps, ils détruisent les connexions filaires. Par conséquent, il est interdit d'utiliser des flux actifs dans le PUE pour souder les connexions lors de l'installation de câblage électrique. dans les tableaux électriques. Ces flux sont également interdits dans l'industrie électronique, mais de nombreux électriciens les utilisent, car pas pour eux-mêmes.

Flux à base de colophane à souder avec un fer à souder électrique

Je ne discute pas, de tels flux fournissent une soudure rapide, pratique, voire magnifique, mais personne ne songe aux conséquences. Il existe un flux à base de colophane hautement performant pour le soudage de fils avec un fer à souder. La soudure est belle, durable et fiable.

Ce flux est également utilisé lors du soudage de cartes électroniques. Rendez-le assez facile. Prenez habituellement un morceau de colophane, réduisez-le en poudre et dissolvez-le dans un alcool à 90% dans un rapport volumique compris entre 50% et 50%. La colophane est soluble dans l'alcool facilement. Pour travailler avec de la colophane, utilisez un pinceau.

Comment souder des fils de cuivre avec un fer à souder

Le premier point de soudure consiste à nettoyer les fils du film d’oxyde. Le film d'oxyde est recouvert non seulement d'aluminium, mais également de cuivre. Sa présence sur le cuivre rend l'étamage du fil plus difficile, l'étamage se produit par sections, de manière inégale. Par conséquent, nettoyez le fil de cuivre avec un couteau tranchant de tous les côtés.

Après avoir éliminé les oxydes, la surface du fil est humidifiée avec un pinceau de colophane liquide. L'embout de brasage prend un peu de brasure et effectue l'étamage du fil. Le fil ne peut pas défiler, avancez la pointe du fer à souder et nous voyons comment la brasure se répand instantanément sur tout le fil.

Souder une barre 2 mm

Maintenant, un autre point important, avant de souder les fils de cuivre, est la connexion. N'oubliez pas que toutes les connexions de fils doivent être sécurisées. Les méthodes de câblage sont indiquées ci-dessous. Il est impossible de souder avec chevauchement sans fixation. La soudure est très faible, bien que lisse. Une telle soudure ne résiste pas longtemps aux contraintes mécaniques, à une légère vibration.

Méthodes de câblage Twist

Après avoir connecté les fils étamés avec une torsion, appliquez un peu de colophane liquide avec une brosse et soudez. Un petit mouvement de la pointe du fer à souder vers l'avant à partir de l'isolant et la soudure parfaite est prête. Pourquoi est-il possible de souder l'isolant, car le soudage à la colophane liquide a lieu très rapidement et l'isolation du fil n'a pas le temps de brûler. Après soudure, les restes de colophane sont lavés avec une brosse dure imbibée d'alcool.

Visuellement, vous pouvez déterminer la qualité du câblage de soudure et des cartes électroniques:
1. La soudure doit être squelettique, c’est-à-dire qu’il faut voir la connexion squelettique des fils, les conclusions des éléments.
2. La soudure doit être brillante, sans coquilles ni bulles.

La qualité de la soudure est influencée par la température de la panne. Pour le POS 61, la température de la pointe est de 190 ° C, avec une légère correction sur la face supérieure. La correction de température de la pointe du fer à souder est déterminée empiriquement par fusion de la brasure. La soudure devrait fondre facilement et rester bien sur la panne du fer à souder. Si la soudure s'accumule en gouttes et coule, le fer à souder est surchauffé.

Les gens demandent souvent s'il est possible de souder sous tension. La réponse est sans équivoque - non. Sous tension, tout travail électrique (sauf la mesure) est interdit. Une tension secteur peut être présente sur le corps du fer à souder et provoquer un court-circuit si vous essayez de souder des fils sous tension.

Aussi des articles intéressants


Boîte de distribution électrique


Câblage électrique dans la cuisine. Schéma de câblage dans la cuisine


Installer un compteur électrique dans une maison privée dans la rue: les règles


Remplacement du câblage dans l'appartement

Fils de soudure dans la boîte de jonction: fer à souder, faites-le vous-même, torche, instructions étape par étape

Dans l'article, nous verrons comment souder des fils dans la boîte de jonction: un fer à souder, de ses propres mains, une torche, des instructions pas à pas.

L'avantage de la soudure par rapport à d'autres méthodes de connexion

La connexion des conducteurs dans la boîte de jonction peut être réalisée de différentes manières, mais seules la soudure et le soudage permettent une connexion solide avec une résistance de transition minimale au point de contact. Comme il est difficile de souder des fils à la maison sans équipement spécial, presque tout le monde peut les souder.

Pour souder correctement et avec précision les fils, vous avez besoin de quelque chose comme cette liste d'outils:

  • Couteau à dénuder;
  • Cutters latéraux;
  • Pinces ou pinces;
  • Papier de verre;
  • Fer à souder;
  • Soudure;
  • Flux.

Fil de soudure

La procédure de soudage des conducteurs est la suivante:

  • Enlever l'isolation;
  • Dénudage de fil;
  • Service;
  • Twist;
  • Souder;
  • L'isolement

Avant de commencer à connecter les fils, vous devez décider de leur longueur. Les fils sont coupés de telle sorte que, lors de la soudure, ils se trouvent en dehors de la boîte de jonction et peuvent ensuite être posés de la manière souhaitée. Ne pas mettre les fils en tension. Les stocks excédentaires sont également déplacés dans des espaces confinés.

Pour retirer l'isolant, utilisez un couteau bien affûté ou un outil spécial (Figure 1).

Figure 1. Outil à dénuder - Décapant.

Lors du travail avec un couteau, le processus de dénudage de l'isolant doit ressembler au mouvement du couteau lorsque le crayon est arrondi. Il est impossible de faire une incision circulaire d'isolant ou de la couper avec des pinces coupantes ou des pinces coupantes. Risque latéral ou gratter le fil peut provoquer une rupture. Dans les cas extrêmes, cette technique n'est autorisée que sur des fils toronnés. La longueur du conducteur nu pour le brasage doit être comprise entre 1,5 et 3 cm. Plus le conducteur est épais, plus la partie dénudée doit être longue. Un guide peut être le nombre de tours lors de la torsion des fils. Il devrait y en avoir au moins deux.

Avant l'entretien, la surface des noyaux doit être nettoyée avec un couteau ou du papier émeri fin à partir de traces d'oxyde. En dénudant les fils, il est conseillé de les gratter immédiatement afin qu’aucun film d’oxyde ne se forme à la surface. L'oxyde à la surface de la soudure est formé en vrac et n'interférera pas avec la soudure ultérieure, de sorte que l'interruption du travail après la phase de maintenance n'a aucune limite de temps.

Les conducteurs damés sont torsadés avec des pinces ou des pinces. La torsion ne devrait pas comporter moins de 2 tours. La torsion doit être serrée, mais pas trop serrée, afin que les extrémités dénudées ne se détachent pas. Torsion idéale quand une partie du fil est isolée. La fin de la torsion devrait être plate. Lorsque vous travaillez avec des fils épais, ils se trouvent souvent à la fin de la torsion, il est donc nécessaire de couper les extrémités saillantes. La figure ci-dessous montre les différentes manières de torsader les fils pour la soudure (Figure 2).

Les fils torsadés sont soudés avec un fer à souder de manière à ce que la torsion soit recouverte uniformément de tous les côtés d'une couche de soudure sans trous ni creux. La qualité des adhésions dépend directement de la qualité avec laquelle les extrémités coupées ont été coupées.

Une fois le lieu d’adhérence refroidi, vous pouvez procéder à son isolement. Pour cela, des isolants en tissu ou des embouts spéciaux en plastique résistant à la chaleur sont utilisés. Leur longueur doit être telle qu'ils pénètrent partiellement dans les sections de fils isolées (Figure 3).

Figure 3. Isolation des adhérences à l'aide de capuchons en plastique.

Vous ne pouvez pas utiliser de ruban isolant pour l'isolation de PVC ordinaire, car lorsque les fils sont chauffés, par exemple, lorsque la charge est dépassée, le PVC fond facilement, ce qui peut entraîner un court-circuit à l'intérieur de la boîte de jonction.

Choix de fer à souder

Pour un soudage de haute qualité, vous avez besoin d'un fer à souder suffisamment puissant, d'au moins 65 watts. Le cuivre est un très bon conducteur de chaleur, il élimine donc efficacement la chaleur de la zone de soudure. Un fer à souder de faible puissance n'a pas le temps de chauffer le lieu de torsion avant que l'isolant des fils ne commence à fondre, et un chauffage insuffisant peut conduire à ce que l'on appelle le "brasage à froid". Une soudure mal chauffée a une faible fluidité et n'est pas capable de couvrir uniformément toute la zone brasée. Une fois guéri, il aura une surface mate, granulaire, de faible résistance. Les conducteurs soudés de cette manière auront une résistance de contact élevée et, avec le temps, perdront le contact les uns avec les autres. Le fer à souder doit chauffer le lieu de la soudure pendant 1 minute au maximum. La surface de la soudure après la solidification doit être lisse et avoir un brillant uniforme.

Type de soudure

Parmi tous les nombreux types de soudure, les fils de cuivre à souder ne peuvent être utilisés que peu. Tableau des caractéristiques des qualités de soudures les plus courantes

Pour l'étamage et le brasage de pièces en cuivre, ses alliages et l'acier

Les trois premières qualités de soudure ont un très bas point de fusion et une faible résistance. Ils ne sont pas adaptés à la soudure de circuits à haute intensité. Au contraire, la dernière marque de soudure est trop réfractaire. Souder de cette manière entraînera une surchauffe et une fonte de l'isolant. Les soudeuses les plus utilisées sont les marques POS-40 et POS-61. Ils sont peu coûteux et largement disponibles. La plupart des radioamateurs utilisent la brasure de marque POS-61 dans leurs travaux.

Protection du point de soudure contre l'oxydation. Flux

Le flux sert à protéger le site de brasage contre l'oxydation par l'oxygène de l'air et à dissoudre les films d'oxydes les plus minces à la surface du matériau. Les flux suivants sont les plus couramment utilisés pour le brasage au cuivre:

Tableau des caractéristiques des flux les plus courants pour le brasage du cuivre et de ses alliages

Colophane 20-25%, alcool éthylique 66-73%, chlorhydrate d’aniline 3-7%, triéthanolamine 1-2%

Le plus simple et le moins cher et gagnant-gagnant est la colophane ordinaire. La seule difficulté à l'utiliser réside dans le fait qu'il est solide et qu'il nécessite des compétences lorsqu'il est appliqué aux pièces brasées.

Il est beaucoup plus pratique d'utiliser le spirokanifol. C'est une solution de colophane dans l'alcool éthylique. Et a l'apparence d'un liquide jaunâtre épais avec une odeur particulière. La facilité d'utilisation réside dans le fait qu'au lieu de la soudure, il peut être appliqué avec une brosse ou des conducteurs torsadés plongés dans un bocal de flux.

Le flux activé LTI-120 a plus de possibilités. Lorsqu’il est utilisé, il n’est pas nécessaire de dénuder les nouveaux conducteurs. Seuls ceux dont la couleur est foncée à cause de l'oxydation de la surface doivent être nettoyés. Étant donné que le dénudage des câbles toronnés présente certaines difficultés, l’utilisation de flux activé est la bienvenue.

Tous les flux énumérés ne nécessitent pas de lavage après la fin de la soudure, car ils sont absolument neutres vis-à-vis du matériau conducteur.

Astuce # 1. On peut facilement préparer l’alcool en dissolvant de la poudre de colophane dans de l’éthanol à 96%. Si la colophane est versée uniformément dans de l'alcool en un mince filet tout en remuant, le processus de dissolution ne prendra que quelques minutes. En l'absence d'alcool dans les cas extrêmes, vous pouvez utiliser de l'acétone. Les proportions pour la cuisson sont les mêmes. N'oubliez pas que l'acétone est plus volatile et s'évapore donc beaucoup plus rapidement. En plus, c'est toxique.

Technologie de soudure et d'étamage

Pour souder ou câbler les fils, ceux-ci doivent être positionnés de manière à être situés aussi horizontalement que possible et à avoir accès de tous les côtés à la panne du fer à souder. Contrairement à de nombreuses recommandations, vous ne pouvez pas mettre la torsion verticalement, car lors de la soudure, une goutte de soudure fondue peut glisser de la torsion et casser l'isolation des conducteurs sous-jacents.

Si le temps ne détecte pas et ne supprime pas une telle chute, elle peut ultérieurement provoquer un court-circuit. Pour un meilleur contact avec la panne du fer à souder, celle-ci doit être plate et bien entretenue. La piqûre oxydée a une couleur sombre, ne retient pas la soudure et ne convient pas à la soudure. Vous pouvez nettoyer la piqûre avec un fichier à grain fin. L’extrémité nettoyée est immédiatement immergée dans le flux et servie en broyant une goutte de soudure à la surface du bloc de bois (Figure 4).

Figure 4. Entretien de la panne du fer à souder

Astuce # 2. Il est pratique de combiner décapage et entretien sur un morceau de papier émeri, en le saupoudrant d’avance de poudre de colophane et de petits morceaux de soudure.

Une piqûre bien étamée devrait être brillante, pas de coquilles. Lors de la fusion, la soudure doit rester légèrement bombée à la pointe de la piqûre (Figure 5).

Figure 5. Une pointe de fer correctement soudée.

Pour l'entretien, le fil est chauffé avec un fer à souder et, en même temps, ils touchent le lieu de chauffage avec un morceau de colophane avant qu'il ne fonde. Le flux liquide est appliqué à l'avance, avant le chauffage. En conduisant la pointe du fer à souder le long du fil, recouvrez-le uniformément d'une couche de soudure. Les fils toronnés ne sont pas alignés à l’échouage, car il sera impossible de les tordre plus tard.

Les fils durcis se tordent entre eux. Pour la soudure, la technologie est quelque peu différente, car il faut plus de soudure ici. Après avoir appliqué le fondant avec un fer à souder, réchauffez en même temps le bout tordu de la tige de soudure. La goutte fondue est uniformément répartie sur toute la surface, en veillant à ce qu'elle soit complètement recouverte d'une couche de soudure. Si nécessaire, répétez la procédure. La chose principale ici est de ne pas surchauffer les fils afin que l'isolant ne fonde pas. Lors du soudage de fils minces, la soudure est transférée à la pointe de la pointe. Les fils toronnés nécessitent une grande quantité de flux afin de pouvoir remplir tout l'espace libre entre les conducteurs.

Brasage au creuset et au chalumeau

Pour les gros travaux, il est judicieux de les réaliser avec un creuset, qui est un cylindre en métal creux avec une poignée remplie de brasure fondue. Le creuset peut être utilisé comme une buse pour un fer à souder puissant ou chauffé à l'aide d'un brûleur à gaz (Figure 6).

Figure 6. Creusets électriques et à gaz pour le soudage de fils

Une grande quantité de métal dans le creuset ne lui permet pas de refroidir rapidement, vous pouvez donc souder plusieurs torsions successives avec un creuset chauffé. Le principal avantage de cette méthode de soudure est que l'entretien et la soudure de la torsion se produisent presque instantanément lorsque les conducteurs revêtus du flux s'enfoncent complètement dans le bain de soudure.

Précautions de soudure

Lorsque vous soudez, en particulier à l'aide d'un creuset, vous devez travailler avec beaucoup d'attention afin de ne pas vous brûler avec la brasure fondue. Les vapeurs de plomb sont toxiques, vous devez donc utiliser un respirateur avec beaucoup de travail.

Quel catégorique ne peut pas faire!

Il est inacceptable d’utiliser des flux actifs contenant de l’acide pour les fils à braser, car ils nécessitent un retrait complet à la fin des travaux. Les résidus de flux affectent de manière agressive le matériau des conducteurs et dans un avenir très proche, les fils seront oxydés jusqu'à leur destruction complète. Le chlorure de zinc ou l'acide de soudure est particulièrement dommageable pour le cuivre.

Évaluez la qualité de l'article. Votre avis est important pour nous:

Connexion fil de soudure

Le raccordement des fils est une opération nécessaire lors de travaux électriques. Pour chaque méthode de connexion d'un câblage électrique (sertissage, torsion, soudure), elle a ses propres conditions d'utilisation. Le soudage des fils de cuivre et des fils d'aluminium est la méthode la plus fiable pour réaliser des joints de contact, sa résistance est comparable à celle du soudage.

Quel est le processus de soudure des fils

La soudure diffère de la soudure en ce que, dans le processus de travail, ce ne sont pas les extrémités des fils métalliques qui sont assemblées qui fondent, mais seulement la soudure. La soudure est nécessaire avec un fer à souder avec soudure et fondant. Un alliage de métaux (étain, plomb, antimoine, argent) sert de brasure qui fond à une température plus basse. La brasure fondue par le fer à repasser s'étale, remplit l'espace entre les fils métalliques et gèle, formant ainsi une connexion solide et non fragile. La soudure est fiable non seulement du point de vue mécanique, mais aussi du point de vue électrique: la résistance transitoire des conducteurs dans la boîte de jonction dépend de la surface de contact des pièces à connecter: plus elle est grande, plus la résistance est faible. Cela signifie que les fils sont moins chauffés et que la connexion est meilleure.

Considérant qu'un incendie peut être la conséquence d'un mauvais contact, dans les endroits difficiles d'accès, il est plus pratique de connecter les fils à l'aide de la méthode de soudure, éliminant ainsi la possibilité de les déconnecter. Il convient de souder les conducteurs dans la boîte de jonction et si celle-ci est située au-dessus du plafond suspendu ou suspendu.

Ce qui est nécessaire pour la soudure

Pour souder des conducteurs en cuivre, vous avez besoin des outils, matériaux et outils suivants:

  • Fer à souder électrique d'une capacité de 80 watts
  • À souder
  • Flux
  • Dissolvant de flux (neutralisant)
  • Passatizhi
  • Pinceau pour appliquer le flux
  • Ruban isolant en PVC
  • Tube thermorétractable de diamètre approprié
  • Sèche cheveux

Vous pouvez souder des fils de cuivre avec un fer à souder électrique, mais aussi avec d'autres équipements: une torche au propane pour souder des tuyaux en cuivre, une mini-torche à gaz ou un fer à souder à gaz avec une buse pour une torche.

La torche avec une petite torche est pratique en ce qu'elle procure un chauffage local de la torsion sans endommager l'isolation du conducteur. Avant d'utiliser un fer à souder électrique, nettoyez son extrémité des oxydes d'une lime ou d'un papier sablé.
En tant que soudure pour le cuivre, il est recommandé d'utiliser du POS-60 ou des analogues ayant un point de fusion de 190 ° C.

Le flux élimine les oxydes métalliques, favorise une meilleure adhésion de la brasure et son étalement uniforme sur la surface. Il est préférable d’utiliser un fondant à base d’eau - il ne contient pas d’alcool ni d’acide et ne nécessite donc pas d’enlèvement ultérieur. Si de l'acide orthophosphorique, de la colophane liquide ou du LTI-120 sont utilisés dans cette qualité, les moyens doivent être retirés de la surface après le travail - sinon ils finiront par détruire les parties en cuivre.

Procédure de soudure

La soudure des fils de cuivre est technologiquement facile, le cuivre réagit bien au traitement sans perdre ses propriétés conductrices et les joints sont solides. La soudure des fils de cuivre situés dans la boîte de jonction se produit dans la séquence suivante.

  1. Les fils dans la boîte de jonction sont coupés à la longueur requise - 20–25 cm et correctement répartis dans les couleurs: jaune-vert est le fond, bleu est égal à zéro, blanc (brun, rouge ou noir) est la phase. À l'aide d'extracteurs spéciaux, ils sont retirés de l'isolant, laissant des extrémités nues de 4,5–5 cm de long.
  2. Connectez les fils en croix - il est nécessaire que la torsion soit uniforme et dense. Pour torsader correctement, un fil est mis sur l'autre, pour connecter les trois conducteurs, le premier est placé sur les deux autres. Faire une torsion, puis il est compressé à l'aide de pinces, couper les queues excédentaires et compressé à nouveau.
  3. Avant le début de la soudure, la torsion est abondamment humidifiée avec un fondant ou placée dans celle-ci.
  4. Pour souder les fils correctement, la torsion est chauffée avec un fer à souder ou une torche jusqu'à ce que le flux commence à bouillir. Dès que le flux commence à bouillir, la soudure est placée sur la torsade. Pour le brasage du cuivre avec la soudure POS-60 ou des analogues. Lorsque vous utilisez un fer à souder pour connecter les fils, son extrémité est placée au bas de la torsion.
  5. Lorsque la brasure fond, sous l’effet des forces de tension, elle s’étendra et remplira la torsion, formant ainsi une connexion sûre. La couleur cuivrée rougeâtre des fils aura une nuance argentée.
  6. La dernière étape consiste à isoler la jonction. Pour cela, l’endroit soudé est enveloppé de ruban PVC à partir d’isolant non enveloppé. La couche adhésive du ruban se dessèche avec le temps et peut se dérouler d'elle-même. Par conséquent, un tube thermorétractable d'un diamètre approprié est placé dessus, qui est chauffé par un sèche-cheveux pour réduire sa taille. Il comprime bien le ruban et fournit une isolation supplémentaire.
  7. De manière similaire, une soudure supplémentaire des fils dans la boîte de jonction - phase et zéro.
  8. Après avoir soudé et isolé les torsades des fils, ils sont soigneusement placés dans la boîte de jonction et fermés.

Les spécificités de la connexion des fils d'aluminium

La séquence d'actions lorsque vous travaillez avec des fils d'aluminium est similaire à celle décrite ci-dessus, mais il y a des nuances spécifiques à prendre en compte.

La soudure des fils d'aluminium est techniquement plus difficile en raison des particularités du métal. La jonction est moins durable que les homologues en cuivre.

L'aluminium est instantanément fortement oxydé, formant un film non conducteur. Les oxydes doivent être éliminés, sinon le métal ne pourra pas être soudé. Pour éliminer les oxydes, utilisez une pâte de zinc-vaseline. Pour la soudure vivante, il faut utiliser de la soudure à l’aluminium, qui est plus réfractaire que l’étain, la température doit donc être plus élevée. Sous forme fondue, la brasure d'aluminium est plus fluide que l'étain. Pour fonctionner, vous avez besoin d'un flux chimiquement actif F-34 ou F-64, capable de gérer les oxydes.

Comme l’aluminium est un métal fragile, il est préférable de le souder au fil de cuivre de même section pour des raisons de fiabilité. Dans ce cas, un conducteur en aluminium trop fragile et fragile, associé à un fil de cuivre souple et durable, assure une connexion solide pouvant supporter des charges allant jusqu'à 2 kW. La connexion est fiable, douce et non fragile. Pour le brasage de l'aluminium avec du cuivre, il est préférable d'utiliser le flux F-64 - il est plus résistant que les soudures d'aluminium oxydées.

Si les exigences et les spécifications sont satisfaites, une connexion brasée de fils de cuivre ou d'aluminium durera plus d'une décennie sans réduire le contact ou surchauffer la jonction.

Comment étamer un fil de cuivre. Apprendre à souder des fils - prendre en compte toutes les nuances de la soudure

Et voici la troisième entrée de la BZ.
J'aime l'ordre. Quand quelque chose ne va pas - la tête me fait mal des pensées. Au point...
La musique dans la voiture est bonne, je ne peux pas dire que la voltige est directe, mais pour moi, comme pour un DJ avec dix ans d'expérience, l'acoustique fait une impression positive. Oui, vous pouvez dépenser beaucoup d’argent et acheter des gadgets. Mais j’ai un son tel qu’il suffit: je sens les basses hautes, la balance est correcte. Pour ma part, j'ai réalisé que je ne changerais rien. Bien sûr, tout d’abord, cela est dû au magnétophone radio de JVC (ce qui ne me convainc pas, mais parmi les stéréos automobiles de JVC, le plus souvent). Deuxièmement, grâce à la carrosserie et à la géométrie de la voiture. Et déjà à la troisième place, grâce aux colonnes.

Une fois, j'ai ouvert le coffre et j'ai regardé les fils qui vont aux haut-parleurs arrière. Je n'ai rien vu de bon.

J'ai décidé d'améliorer tout cela. Cela nécessite:
1. fer à souder (tout, j'ai acheté pour 200 roubles. 40 W);
2. Soudure Sn62Pb36Ag2.0 (étain 62-Lead36-Silver2.0), diamètre 1,0 mm (spirale 1 m);
3. Pin sylvestre grade le plus élevé A (petit. Pot 20 gr.);
4. FLUS LTI-120 (bouteille de 30 ml);
5. Bornes pour les fils.

Fer à souder, Solder Sn62Pb36Ag2.0, Pin colophane, Flux LTI-120, Bornes pour fils.


Notre tâche: Souder les fils de cuivre avec de la soudure, les insérer dans les bornes, sertir les bornes, les égoutter sur la borne avec le fil de soudure.
La préparation
Nous chauffons le fer à souder jusqu'à ce qu'il puisse fondre la colophane en toute confiance. La fumée va venir et vous vous retrouverez dans une forêt de pins. Respirer par paires n'en vaut pas la peine. Travailler dans des zones bien ventilées. Dans le coffre, placez un chiffon sur un morceau de fer pour plus de commodité.

Colophane, soudure. Le coffre.


Dégraissage
Pour l'étamage, il est nécessaire de dégraisser les fils. Exposer, tordre. Nous prenons un coton-tige, nous le trempons dans du LTI-120 et le frottons sur les fils. Le LTI-120 dégraisse et donne une bonne adhésivité, de sorte que la colophane et la soudure soient mieux étamées.
Étain
Nous trempons le fer à souder chauffé dans de la colophane et le posons sur les fils. Ne vous précipitez pas. Doucement. Les fils ont une teinte brun doré. Il est donc important de dénuder le fil nu pour l'application ultérieure de soudure.


La colophane sert à ce que la soudure forme des gouttelettes et ne se répande pas sur la pointe du fer à souder. Une fois que tous les fils sont "finis", nous prenons la soudure dans nos mains.
Assurez-vous que la panne est en colophane. S'il n'a pas de colophane, dunk à nouveau.
La pointe de soudure touche la soudure et il en résulte une gouttelette suspendue au fer à souder et sur le point de tomber. Par conséquent, nous prenons un fer à souder à souder doucement, pas mal. Touchez le fil et maintenez-le pendant quelques secondes pour le réchauffer. C'est important. Si vous vous dépêchez, la soudure collera. Ludim fil, de haut en bas, d'avant en arrière, lentement, jusqu'à ce que vous obteniez une telle image.

Le processus d'étamage avec de la soudure.

Ludim tous les fils et regarde cette beauté. Nous nous reposons, car il est plutôt gênant de souder le baldaquin.
Terminaux
Nous posons les bornes sur le fil et serrons légèrement l'outil. Et par le haut, par force, nous faisons une goutte de soudure pour qu'elle «connecte» le terminal et le fil lui-même. Quelque chose comme ça.

Cela semblerait une question stupide. Il plongea la piqûre dans la colophane, inscrivit un score sur le bout de la soudure et toucha les contacts de la pièce à souder. En fait, pour faire ce travail, vous avez besoin de certaines compétences qui viennent avec l'expérience. Sinon, comment expliquer la différence de qualité de la soudure effectuée par différents maîtres?

Pas ivre

Ombre gelée brasée gelée, surface nulle, la propagation est inégale. Avec un petit effort, vous pouvez casser le pic.

  • Température insuffisante pendant le soudage. Ou bien le fer à souder n'est pas chauffé à la valeur requise (il est nécessaire de connaître le point de fusion de la brasure), ou les composants à braser ont trop de capacité calorifique, et le fer à souder au contraire a une faible puissance et une masse de la panne;
  • Soudure réfractaire, qui devrait être utilisé avec plus chaud;
  • Les contacts ont été déplacés avant que la soudure ne se solidifie;
  • Application d'étain chauffé sur une surface froide.
  • En raison de la pénétration d'air entre les pièces, la corrosion finira par se former à l'intérieur de la pointe.
  • En raison du faible mouillage des contacts avec la soudure, la connexion présente une résistance électrique élevée. Cela conduit à un dysfonctionnement ou à une perte complète de contact;
  • Brasure basse résistance. La partie soudée peut tomber;
  • À des courants élevés, des arcs peuvent se produire, suivis d'un échauffement avec toutes les conséquences, même d'un incendie.

Rouleau de soudure

Les morceaux de soudure sont comme des gouttes de mercure, il n'y a pas de collage à l'endroit de la soudure. L'étain ne fuit pas dans les vides entre les pièces soudées. La connexion est facile à rompre.

  • Nettoyage insuffisant des pièces à assembler. La couche d'oxyde ne permet pas à la brasure de s'étendre sur la surface et de pénétrer dans les fentes;
  • Traitement de flux faible. Les surfaces non traitées ont une faible adhérence, de sorte que l’étain ne colle pas sur un autre métal;
  • Le métal de différence de flux, qui est connecté par soudure.
  • Pratiquement aucun contact au point de soudure;
  • La connexion sera rompue au moindre choc mécanique;
  • L'humidité pénètre entre la soudure et le métal, créant de la corrosion.

Surchauffe

La destruction thermique est visible autour du lieu de soudure - carbonisation du laquage, isolation gondolée des fils, matière plastique en fusion du boîtier des composants radio.

  • La température et la puissance du fer à souder sont supérieures à celles requises pour ce type de brasage;
  • Impact trop long sur la zone de travail;
  • Pour le raccordement de pièces présentant une stabilité à basse température, la soudure réfractaire a également été choisie.
  • La fusion de l'isolant expose les fils, rendant la connexion dangereuse;
  • La destruction thermique peut détruire les chemins conducteurs sur le circuit imprimé.
  • Les composants radio surchauffés changent de caractéristiques ou échouent;
  • Le point de soudure a une apparence désordonnée.

Destruction chimique au point de soudure

Une corrosion sévère est visible autour de la soudure, le fil de cuivre est recouvert de poudre d’oxyde vert.

  • On choisit un flux agressif (par exemple acide) qui ne correspond pas au type de matériau à souder;
  • Aucun rinçage après l'achèvement des travaux.
  • Destruction de la surface autour du point de soudure;
  • La corrosion latente finira par détruire le conducteur métallique avec perte de contact.

Afin de minimiser les erreurs lors du travail avec un fer à souder, notre article vous expliquera comment l'utiliser correctement.

Comment apprendre rapidement à souder

Sélection de l'équipement

Afin de maîtriser les bases de la soudure, vous avez besoin d’un fer à souder avec une pointe en cuivre de 40-60 W, d’un support, d’un fondant (la colophane est préférable) et d’une soudure.

Ne poursuivez pas les appareils en céramique et les postes de soudage coûteux. Pour la formation est un ensemble de base tout à fait approprié. Et n'oubliez pas les pincettes.

IMPORTANT! Une fois que vous maîtriserez les bases de la soudure, il deviendra évident que le kit de formation convient à 90% des devoirs avec un fer à souder.

De nombreux radioamateurs expérimentés utilisent des fers à souder soviétiques sans régulateurs depuis des décennies.

Et le propriétaire de la station de soudage dotée des dernières technologies peut envier la qualité de la soudure.

La formation

Coupez quelques morceaux de fil de section différente et trouvez tout appareil électrique cassé (récepteur à transistor ou enregistreur à cassette). De cet ensemble, vous pouvez faire un excellent terrain d’entraînement. Sortez et replacez les composants radio sur le schéma, connectez les fils avec et sans torsion. Le meilleur manuel pour la formation est la pratique indépendante sur des composants que vous ne pouvez pas ruiner.

Séquence d'actions

Ne vous précipitez pas pour connecter immédiatement les deux parties avec de la soudure. Pour commencer, apprenez à dénuder le fil et le plot sur le circuit imprimé. Ensuite, entraînez-vous à bricoler le fil coupé. Essayez de laisser tomber deux, puis trois composants radio de contact (par exemple, un transistor). Et seulement après cela, essayez de souder propre.
Rappelez-vous la règle principale - chauffez d'abord la pointe, puis ajoutez-y de la soudure.

Le temps de préchauffage et le temps de soudure principale ne doivent pas dépasser 2-3 secondes. Une fois que vous avez maîtrisé cet intervalle de temps, considérez-vous comme un professionnel.

IMPORTANT! Une soudure de haute qualité dans un temps si court n’est possible que si la puissance du fer à souder et le type de soudure avec flux sont correctement sélectionnés.

Transfert de chaleur correct

De nombreux radioamateurs débutants soudent, ne touchant les détails qu’avec une pointe tranchante. C'est une erreur commune, basée sur la peur de surchauffer le composant radio. La zone tactile doit être aussi grande que possible.

Ensuite, l'échange de chaleur se produira plus rapidement et le temps de préchauffage sera de l'ordre de grandeur. L'article n'a tout simplement pas le temps de chauffer.

Apprendre à souder du fer à souder avec de la colophane

La grande majorité des contacts sont en cuivre ou en alliages à base de celui-ci. Les flux agressifs ont un effet destructeur sur ces matériaux. Ils doivent donc être lavés à fond après le brasage ou la colophane de pin devrait être utilisée.

Ce type de flux ne contient pas d'additifs chimiques agressifs ni de produits synthétiques, dont la fumée corrode les yeux. La colophane de pin est un produit naturel, produit sous sa forme naturelle. Les solutions à base d'alcool peuvent être préparées à la maison. Pour ce faire, la colophane broyée est diluée dans de l'alcool jusqu'à la consistance souhaitée.

Le seul inconvénient de ce flux est que les dépôts de carbone restent avec la colophane. Tant sur les pièces que sur le fer à souder. Après le travail, le fer à souder est nettoyé avec une éponge humide ou une petite brosse métallique en copeaux, les pièces sont lavées avec de l’alcool isopropylique.

La colophane à souder est très simple. La partie convenablement nettoyée est amenée dans le pot avec le flux, le contact est immergé dans la masse, puis l'étamage est effectué.

La colophane est transférée sur le circuit imprimé avec un fer à souder. En plongeant rapidement la piqûre dans un bocal, frottez immédiatement la masse sur la pastille de contact. Puis encore faire une boîte.

Après cela, il est nécessaire de réchauffer le lieu de soudure, d'immerger le bout de l'aiguillon dans la colophane et de recueillir immédiatement la brasure dessus. Et sans perdre de temps, commencez à souder sur place. Si vous faites trop avec la colophane sur la panne du fer à souder, elle brûlera et se transformera en scories. Par conséquent, lorsque vous travaillez avec ce type de flux, la vitesse élevée est importante.

IMPORTANT! Ne pas organiser de compétition dans une colophane de soudure à haute vitesse.

Au fil du temps, la compétence apparaîtra et vous répéterez toute la séquence de mouvements les yeux fermés.

Composé d'autres métaux

Pendant le brasage, ils traitent principalement du cuivre ou de ses alliages. Le matériau est familier, il est facilement éliminé des oxydes par presque tous les flux, il possède une excellente adhérence.

Par conséquent, un radioamateur habitué à travailler avec le métal rouge pose la question suivante: comment souder l’aluminium? En principe, comme le cuivre, mais avec d'autres flux.

Le problème du métal à ailes est qu’après le nettoyage, il est immédiatement recouvert d’oxydes, auxquels la soudure ne colle pas. Cependant, vous devez d'abord nettoyer le lieu de soudure mécaniquement, par exemple - du papier sablé fin. Un nouveau film d'oxyde apparaîtra immédiatement, mais vous pouvez déjà le travailler avec un fer à souder.

Ensuite, la jonction des pièces est traitée avec un flux spécial.

Cela devrait être fait aussi rapidement que possible. Ensuite, le fondant est étamé, en frottant intensivement la surface avec une panne de fer à souder avec une soudure recrutée. Le fer à souder est préférable de choisir plus de puissance. Après cela, une nouvelle portion de flux est ajoutée et soudée de manière traditionnelle.

Sulfate de cuivre

Une manière plutôt inhabituelle, cependant, est disponible pour un usage domestique. Quelques gouttes de sulfate de cuivre sont appliquées à la soudure. Connectez à la billette d’aluminium le câble négatif de la batterie 5-6 volts.

Le fil positif est connecté au fil de cuivre, aplati à la fin. L’extrémité plate est pressée contre la soudure méta (avec une goutte de vitriol), après quelques instants, il y aura une tache de cuivre. Ensuite, nous soudons comme une billette de cuivre ordinaire.

Fer à souder pour strass

Application quelque peu exotique d'outils spécialisés, néanmoins - revendiqué.

Ce n'est même pas un fer à souder, mais plutôt un élément chauffant. Il existe de nombreuses façons de fixer les strass sur le tissu. Y compris le réglage de la chaleur. Plus précisément - colle thermofusible. Il est nécessaire d’appuyer le strass sur le tissu et de le chauffer fortement, mais rapidement. La technologie est très simple: nous mettons le cristal en place, plaçons la buse correspondante dans le fer à souder et le pressons contre le strass. Après quelques secondes, la colle se ramollit et pénètre dans le tissu. Après refroidissement, le composé est très résistant.

La soudure est un processus technologique d'assemblage de pièces métalliques qui existe depuis plus d'un millénaire. À l'origine, il était utilisé par les bijoutiers pour créer des bijoux. Après tout, la soudure de forgeron déjà connue à cette époque ne convenait pas aux bijoux et le procédé de brasage des métaux à l'aide de brasures en alliages à bas point de fusion s'est révélé très utile. L'or a été soudé avec des soudures argent-cuivre, argent-cuivre-zinc, et pour le cuivre, l'alliage d'étain et de plomb s'est révélé être le meilleur composé.

Au fil du temps, avec le développement de l'électrotechnique, puis de l'électronique radio, le soudage est devenu et reste la méthode principale d'assemblage de pièces pour créer divers circuits. Des systèmes de convoyage robotisés sont apparus, automatiquement, sans travail manuel, produisant des centaines de cartes de circuit imprimé et d’assemblages d’équipements modernes à l’heure, le procédé de montage principal consistant à souder. Mais le bon vieux fer à souder manuel n’a pas perdu de sa pertinence aujourd’hui.

Et au fil des ans, il a subi de nombreux changements et améliorations.

  1. Tout a commencé il y a longtemps avec des marteaux massifs, chauffés au feu ou au charbon. Les chalumeaux à essence autrefois largement utilisés avaient même des supports spéciaux pour chauffer ces marteaux. Il était tout à fait possible de souder un tel fer à souder avec une bouilloire ou un samovar. Et les pêcheurs amateurs, qui fabriquaient eux-mêmes tout leur matériel à cette époque, les utilisaient pour utiliser des leurres et des gabarits, ce qui ne leur fournissait pas plus de pièges que les manivelles et les twisters modernes.
  2. Dans les années 20 du XXe siècle, lorsque la distribution généralisée d'équipements radio et électriques a commencé, un fer à souder électrique a été inventé. Au début, il ressemblait aussi à un marteau, mais il est ensuite revenu à sa forme de tige classique, dans laquelle elle existe toujours.

C'est un manche en matériau isolant de la chaleur et de l'électricité, à travers lequel passe le fil électrique, relié à un élément chauffant tubulaire fixé à son autre extrémité. La tige de piqûre est insérée dans le réchauffeur tubulaire avec lequel la soudure est réellement produite. En tant qu'élément chauffant, on utilisait traditionnellement une spirale en nichrome enroulée sur une couche d'isolant en amiante. La piqûre est une tige de cuivre, affûtée à la fin en conséquence.

  • La conception classique du fer à souder électrique a duré assez longtemps. C'est bon pour les appareils de chauffage dans la gamme de 25

    200 watts. Mais la miniaturisation des équipements électroniques a imposé de nouvelles exigences à ces appareils. Il y avait un besoin d'outils de petite puissance, se réchauffant rapidement et permettant d'ajuster instantanément la température de la piqûre.

    Par conséquent, dans un fer à souder électrique traditionnel, le thermoélément nichrome à inertie a été remplacé par un thermoélément en céramique. Dans de tels dispositifs, une piqûre creuse à une extrémité est portée sur une tige en céramique chauffée. Grâce à un bon contact thermique et à une faible dissipation thermique, la piqûre chauffe presque instantanément et le thermomètre, situé à proximité, vous permet de régler le degré de chauffage avec une grande précision.

    De plus, ces modèles de fers à souder sont beaucoup plus durables que les modèles habituels, ce qui est très important pour l’assemblage de convoyeurs d’équipements radio.

  • Une certaine popularité a été gagnée en soudant des fers à souder, dans lesquels l’aiguillon fait partie du circuit secondaire d’un transformateur enroulé avec un fil très épais. La tension dans un tel enroulement est très faible, mais un courant de plusieurs ampères le traverse, ce qui entraîne un fort échauffement.

    Ils sont généralement fabriqués sous la forme d’un pistolet avec une gâchette qui vous permet d’allumer le courant pendant quelques secondes. Cela suffit pour atteindre la température de travail. L'absence de tels dispositifs - l'incapacité de régler avec précision la température, cependant, pour un usage domestique, ils sont très pratiques.

  • Une option plus exotique est les fers à souder par induction, dans lesquels le chauffage du noyau de ferrite est chauffé par des courants d'induction à haute fréquence. Le réglage de la température en eux se produit automatiquement en raison d'une modification de la perméabilité magnétique de la tige lorsqu'elle est chauffée au point de Curie.
  • Le développement de l'idée originale de chauffage du brûleur de chalumeau est devenu un modèle moderne de fer à souder à gaz. En eux, la chaleur de la pointe est réalisée par un brûleur à gaz situé directement dans le corps de la tige tubulaire. Le gaz provient d'une canette rechargeable dans la poignée.

    Ils sont bons pour la vie de la batterie en l'absence d'électricité. La pointe de ces fers à souder est facilement amovible et, une fois retirée, l'appareil se transforme en un brûleur à gaz miniature pouvant être soudé avec des soudures à haute température.

    Comme mentionné ci-dessus, la connexion des pièces pendant le soudage est réalisée à l'aide d'alliages spéciaux de métaux - des soudures, qui sont nombreuses, pour toutes les occasions. Mais fondamentalement, ils peuvent être divisés en deux grandes classes:

    1. Basse température ou doux. Point de fusion inférieur à 350 ° C À leur tour, ils sont divisés en plusieurs types:
    • Étain-plomb. Le numéro dans leur désignation indique le pourcentage d’étain: POS - 18 (point de fusion - 277 ° C), POS - 30 (256 ° C), POS - 40 (235 ° C), POS - 50 (222 ° C), 61 (190 ° C), POS-90 (222 ° C). Pour l'installation des produits électroniques le plus utilisé, le POS-61 ou ses homologues importés, par exemple, l'alliage 60/40. Le POS-30 est le plus souvent utilisé pour d’autres applications, y compris domestiques, ne nécessitant pas de connexions de très haute qualité.
    • Sans tête, sans plomb (327 ° C), plomb - argent (304 ° C).
    • Alliages fusibles de bois (60,5 ° C), d’Arsenval (79,0 ° C), de rose (97,3 ° C).
    • Spécial, par exemple, pour le brasage de l'aluminium - Avia-1 (200 ° C), Avia-2 (250 ° C).
  • Haute température ou solide. Leur point de fusion étant supérieur à 350 ° C, ils ne sont donc pas utilisés pour le travail des fers à souder électriques.Conçu pour le brasage des alliages de cuivre, argent, acier. Donne une force de liaison très élevée.

    Présenté par plusieurs classes:

    • Cuivre (1083 ° C)
    • Cuivre zinc ou laiton (830

    870 ° C)

  • Cuivre-phosphore (700

    830 ° C)

  • Argent (720

    Les soudures à base d'étain-plomb sont les plus largement utilisées dans de nombreux domaines de l'industrie et de la vie quotidienne. Ils sont fabriqués sous la forme de tiges ou de fils. Pour l’assemblage de produits électroniques, les soudures tubulaires sont utilisées sous la forme d’un fil avec une charge de flux au milieu.

    Les flux sont des compositions spéciales conçues pour nettoyer et étamer les surfaces des pièces reliées par soudure. L'étamage est le processus de pré-revêtement des pièces avec de la brasure facilitant leur connexion finale. Il est nécessaire et recommandé en technologie de brasage, car les surfaces recouvertes de couches d'oxydes et d'impuretés ne donneront pas une connexion fiable avec la brasure et, par conséquent, un résultat de haute qualité du raccordement soudé. Les flux sont utilisés pour éliminer ces oxydes et impuretés:

    1. Non acide. La colophane ordinaire, ou résine de pin purifiée, a été et reste l’un des flux les plus connus et peut-être même l’un des meilleurs fondants. Il contient la majorité des flux spéciaux, produits pour l'industrie électronique. Pour souder des circuits électroniques, rien de mieux n'a été inventé jusqu'à présent. C'est la colophane contenue à l'intérieur de la barre de soudure. Son avantage est qu’après la soudure, il est facile à enlever et ne crée pas d’environnement agressif, agissant de manière destructive dans le temps sur le joint de soudure.
    2. Chimiquement actif. Ils contiennent des acides, ils nécessitent donc un rinçage complet du composé après le soudage. La plupart des composés connus contiennent du chlorure de zinc. Ils sont principalement utilisés pour connecter des produits à partir de métaux ferreux et non ferreux.

    Pour souder avec de la colophane peut être utilisé à la fois dans sa forme originale et dans une solution d'alcool. Parmi les compositions produites par l'industrie, il est contenu dans les flux fluorescents LTI-120, Colophane-Gel, etc.

    Des flux actifs peuvent être appelés F-34A, FGHL, "Glycérol-hydrazine" et autres.

    Matériaux auxiliaires

    À partir de la soudure des composants radio, vous devez préparer soigneusement le lieu de travail. Il doit être bien éclairé et bien ventilé car ce travail produit généralement beaucoup de fumée et de gaz corrosifs.

    Il n’est pas mauvais d’avoir un petit étau dans la composition des instruments, une loupe avec une pince «troisième main», un aspirateur à vide pour la soudure. Vous devez également garder à portée de main une pince à épiler, un poinçon, une pince ou un bec de canard, un couteau latéral, un petit fichier ou une lime, des morceaux de papier de verre, des chiffons et une éponge. Avant de commencer à souder, vous devez placer tous les outils, appareils et réactifs sur le lieu de travail.

    Température de soudure

    La température de soudage ne doit pas dépasser - 250 ° C; lors du soudage de composants radio, la chaleur de la panne ne doit pas dépasser 300 ° C. Un fer à souder sans régulateur de température peut chauffer jusqu'à 400 ° C lors d'un fonctionnement prolongé et d'une surtension du secteur. S'il n'y a pas de station de soudage spéciale dans l'équipement, il est conseillé d'acheter un gradateur régulier dans le magasin de matériel électrique afin de réduire la température. Surtout comme avec la transition omniprésente à ekonomlampy qui ne fonctionne pas avec lui, la demande, et donc les prix sont réduits.

    Dans le cuivre ordinaire sans enduit spécial sur la pointe lors du soudage, en particulier à des températures élevées, l'oxyde de cuivre formé sur la tige se dissout dans un mélange de brasure et de fondant. À son extrémité de travail, des creux et des cavités se forment, ce qui a pour conséquence que la qualité de la soudure se détériorant à mesure de l'accélération de sa destruction.

    Par conséquent, avant de commencer à travailler avec un fer à souder et dans le processus de leur besoin d'être enlevé. Pour ce faire, vous devez nettoyer la partie travaillante de l'aiguillon avec une lime en lui donnant la forme nécessaire: un cône, un tournevis plat ou une coupe biseautée.

    En allumant le fer à souder dans le réseau et en attendant qu'il se réchauffe, la piqûre nettoyée à une couleur de cuivre rouge devrait être encrassée. Ce n'est pas si difficile. Il suffit, après avoir trempé son extrémité active dans de la colophane, de faire fondre un petit morceau de soudure, de le poser sur un support de fer à souder ou sur une autre surface métallique.

    Ensuite, dans la brasure fondue, frottez les faces de travail de la pointe sur le métal du support jusqu'à ce que l'extrémité de la tige soit recouverte d'une couche de soudure uniforme. Le fer à souder doit être suffisamment chauffé, ce qui se traduit par un ramollissement facile et rapide de la colophane et de la soudure.

    Dès que vous commencez à travailler, la panne du fer à souder commence à brûler, même si vous faites tout correctement. Le noircissement et le tartre en témoignent. Le processus de nettoyage et d'étamage doit donc être répété périodiquement. Afin de ne pas enlever beaucoup de cuivre avec un fichier, vous pouvez à ce moment-là nettoyer la tige, la frotter sur un morceau de papier émeri étendu sur la table, puis la réappliquer.

    Tout cela ne s'applique pas aux tiges spéciales non ignifugées. Ils ne peuvent pas être nettoyés avec un fichier. De plus, vous avez besoin de leur couche brillante nickelée soigneusement protégée des dommages et des rayures. Cependant, ces outils de soudage doivent également être étamés lors du travail. Mais pour eux, cette procédure n’est pas si simple et nécessite des compétences.

    Pour ce faire, ils doivent être débarrassés de la plaque formée à haute température, en frottant fortement sur une éponge spéciale ou un morceau légèrement humide d'une serviette éponge, puis immédiatement plonger dans la colophane et faire fondre, puis frotter avec une barre de soudure sur l'aiguille.

    Préparation des pièces à souder

    Pour bien coller les deux pièces, vous devez les lubrifier avec de la colle, attendre un peu, les lubrifier à nouveau, puis les serrer fermement. Il en va de même dans le processus de brasage: pour obtenir un joint de haute qualité, les pièces doivent d'abord être étamées - recouvertes d'une fine couche de brasure. Ce processus nécessite de l'expérience et des connaissances. Pour chaque type de matériau connecté par soudure, il existe sa propre technologie.

    L'étamage fait partie intégrante du processus.

    Les conclusions de la plupart des composants radio pour faciliter leur installation en sortie d'usine sont déjà étamées. Cependant, avant de commencer l'installation sur la carte, ils doivent être recouverts à nouveau d'une couche de soudure. Il n’est pas nécessaire de le nettoyer à nouveau, il suffit de déposer une goutte de soudure sur la panne du fer à souder et de la répartir uniformément sur les bornes des pièces.

    Afin de souder correctement et correctement les fils de cuivre, vous devez commencer par étamer sans isolement. Ils doivent être préalablement nettoyés avec un papier émeri, puis plongés dans une colophane chauffée par un fer à souder ou, après l'avoir enduit d'alcool, avec une solution d'alcool recouverte de brasure fondue.

    Fil de cuivre dans l'isolation en émail, vous devez d'abord nettoyer, en enlevant le revêtement avec du papier émeri ou raclé avec une lame de couteau. Pour les fils minces, ce n'est pas si facile. Leur isolation peut être brûlée à la flamme d'une torche ou d'un briquet, mais cela nuit considérablement à la résistance du fil lui-même.

    Vous pouvez utiliser une méthode éprouvée: placez l'extrémité du fil sur une tablette d'aspirine nationale (le plus souvent importé ne convient pas) et poussez plusieurs fois la pointe chauffée du fer à souder avec la préparation chauffée.

    Je dois dire que cette procédure ronge littéralement la panne du fer à souder. En outre, en même temps, une fumée très âcre est émise, inhalant une substance pouvant brûler les organes respiratoires. Vous devez donc recourir à cette méthode en dernier recours.

    Pour le service des pièces en métaux ferreux, en bronze et autres, il est nécessaire d'utiliser des flux actifs. Pour ces composés, les soudures radio-techniques de faible point de fusion et de haute qualité ne sont pas nécessaires - vous pouvez utiliser le POS-30 habituel, moins cher.

    Avant de souder, en ponçant soigneusement la surface, vous devez les recouvrir de fondant, par exemple de chlorure de zinc, pour bien chauffer et nettoyer les joints. Après cela, réchauffez à nouveau les deux surfaces à assembler, soudez-les fermement l'une contre l'autre, puis fixez-les jusqu'à ce que la soudure refroidisse. Plus les pièces sont massives, plus le fer à souder est puissant. Pendant la soudure, essayez de ne pas les déplacer car des pièces massives maintiennent la température pendant longtemps.

    L'aluminium doit être soudé avec des soudures spéciales à l'aide de fondants spéciaux. Cependant, après avoir acquis un peu d'expérience, vous pouvez vous connecter avec une soudure ordinaire. Mais cela ne concerne que le métal pur et de nombreux alliages d'aluminium sont très difficiles à souder.

    Considérez la technique de soudure Souder plus de détails

    Les composants radio préparés pour la soudure doivent être insérés dans les trous de la carte, raccourcis avec les pinces à la longueur requise et, en chauffant le fer à souder avec la piste de circuit imprimé, apportez-y la tige de soudure, puis laissez tomber sa tige, attendez que la soudure se refroidisse, essayant aussi en ce moment de ne pas déplacer les détails de l'endroit.

    La soudure des transistors miniatures et des microcircuits doit être effectuée avec beaucoup de soin, en essayant de les empêcher de surchauffer. Lors du montage de puces, il est préférable de souder les broches d'alimentation et de terre, d'attendre la solidification de la soudure fiable, puis de toucher le fer à souder et la barre de soudure pendant une fraction de seconde et de dessouder tous les autres contacts. Pré-vous pouvez graisser le lieu de soudure avec une solution alcoolique de colophane, cela va grandement améliorer la qualité des connexions.

    Les conditions principales pour une soudure de haute qualité sont un bon nettoyage et un bon entretien avant le raccordement, un bon échauffement pendant celui-ci. La soudure d'une demi-journée à la place de la soudure doit être complètement fondue des deux côtés - ceci assurera une connexion fiable. Mais en même temps, il ne faut pas surchauffer. La technique d'une bonne soudure consiste à trouver l'équilibre optimal qui garantira la plus haute qualité de travail.

    Mesures de sécurité lors de la soudure

    À propos du dégagement de gaz caustiques lors du brasage a déjà été dit. Le lieu de travail doit être bien ventilé et ventilé. Le processus de brasage peut être accompagné de sprays de brasure et de fondants chauds. Vous devez donc vous méfier des brûlures et surtout protéger vos yeux. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des lunettes de sécurité. Et juste en touchant accidentellement les parties exposées du corps à l'instrument chauffé au rouge, vous pouvez vous brûler gravement.

    La plupart des fers à souder électriques, à l'exception de la batterie et de la basse tension, agissent sur la tension du secteur. Il est donc impératif de respecter toutes les règles de sécurité électrique.

    Ne démontez pas le fer à souder, car après le montage, il y a un risque de rupture de l'isolation et de rupture importante de la tension sur le corps, ce qui est extrêmement dangereux.

    Pendant le travail, il est également nécessaire de surveiller le fil d’alimentation du fer à souder. Le toucher sur une piqûre chauffée au rouge peut endommager l'isolation du fil et entraîner un risque de choc électrique. Cela peut également causer des courts-circuits et des incendies.

    Apprenez à travailler avec un fer à souder grâce à cette vidéo.

    La chose la plus intéressante est que tous les types de fers à souder apparus au cours de leur existence sont encore utilisés de nos jours.

    Comment souder deux pièces massives sur le terrain, lorsque l'électricité n'est pas disponible ou qu'il n'y a pas de puissance adéquate pour un fer à souder électrique? Un fer à souder martelé chauffé sur un feu de camp ou à l'aide d'un chalumeau peut aider.

    Et un vieux dépoussiéreur électrique de 100 W dans le garde-manger, qui ne convient pas pour travailler avec des circuits électroniques modernes, peut faire face à la réparation de produits en laiton ou en bronze ou de bijoux.

    En outre, le graveur de fer à souder à gaz universel est un assistant indispensable pour les bijoux.

    • Kit de soudure pour radioamateur
      • Caractéristiques du fer à souder
      • Soudure - un alliage d'étain et de plomb
      • Caractéristiques du flux
    • Quelques secrets de la soudure
    • Ustensiles en métal à souder
    • Mesures de sécurité

    Tout amateur de radio amateur ou artisan qui s'intéresse à la conception de la radio, à la réparation de matériel électrique et à d'autres activités liées aux appareils électriques et électroniques devrait pouvoir souder. Comment souder avec un fer à souder à la colophane peut être trouvé dans de nombreux manuels. Mais il est très important d’avoir non seulement des connaissances théoriques, mais également des compétences pratiques et une expérience professionnelle. Considérez les exigences de base et les étapes de l’apprentissage du travail de brasage. Qu'est-ce que chaque fan de radio doit savoir?

    Pour un radioamateur débutant, il est très important de connaître les bases du travail avec un fer à souder.

    Kit de soudure pour radioamateur

    Tout amateur qui travaille avec des appareils électroniques devrait disposer d’un minimum d’outils. Cela inclut des pinces, des tournevis, des limes, des pinces et bien plus encore. Mais les éléments les plus importants du kit de soudure sont: le fer à souder lui-même (leur variété est assez grande, tout le monde devrait choisir un modèle commode pour leurs dépendances), la soudure (un alliage métallique basé sur une combinaison différente de plomb et d'étain) et le fondant (le plus commun d'entre eux est la colophane - produit de traitement de la résine de pin). Il convient ici d’ajouter des pincettes, ce qui peut considérablement faciliter le soudage de petits éléments. Considérez les parties de cet ensemble plus en détail.

    Retour à la table des matières

    Caractéristiques du fer à souder

    Pour un fer à souder radioamateur débutant d'une capacité de 40 watts.

    Si vous êtes un maître des novices, il est préférable d’acheter un fer à souder ordinaire pour un réseau de 220 V, d’une capacité de 40 watts. C’est la base sur laquelle il vaut mieux ne pas partir, afin d’éviter toute une série de problèmes. À l'avenir, à mesure que vos compétences grandissent, vous pouvez acheter un régulateur de puissance pour votre fer à souder, qui vous aidera à réguler de manière indépendante la température de la pointe de votre fer à souder et, par conséquent, à effectuer un travail plus subtil. Lorsque le soudage est extrêmement important, la propreté de la surface de la piqûre, car il est constamment formé un film d'oxydes, empêchant un bon contact avec la soudure. Pour ce faire, vous devez chauffer le fer à souder et nettoyer son aiguillon avec une toile émeri. Après cela, abaissez le fer à souder dans la colophane de manière à former un film sombre et humide à la surface de la panne. Vous pouvez ensuite plonger la pointe de la lame dans la brasure et la frotter afin que la brasure recouvre la surface de travail d’une couche uniforme. En outre, lors de la formation d'un nouveau film d'oxydes, l'opération peut être répétée.

    Retour à la table des matières

    Soudure - un alliage d'étain et de plomb

    Avec l'aide de métal de soudure, les éléments de la structure sont interconnectés.

    La soudure est un participant obligatoire dans l'électronique radio. C'est lui qui aide à interconnecter les différents éléments métalliques de la structure. D'un point de vue chimique, il s'agit d'un alliage de plomb et d'étain dont les proportions peuvent varier considérablement en fonction du fabricant et du travail effectué. Le plus souvent, la brasure est vendue sous la forme d'un fil en argent métallique, mais il existe des options sous la forme d'un tube creux dont l'intérieur est pré-rempli de colophane (flux) pour faciliter le brasage. Néanmoins, les artisans expérimentés préfèrent choisir la soudure au fil, car le flux sera toujours nécessaire pour chaque soudure, seule sa quantité diffère. Chaque type de soudure possède son propre marquage alphanumérique, qui indique aux acheteurs ses performances et sa composition.

    Par exemple, il existe différentes variétés de soudures telles que le POS 40 ou le POS 60. L'abréviation signifie «soudure à l'étain-plomb» et le chiffre indique le pourcentage de l'élément d'alliage principal - l'étain. De nombreux maîtres préfèrent travailler avec de l'étain ou des alliages purs avec le contenu le plus élevé possible. Plus le niveau de plomb est élevé, plus le point de fusion est élevé et la couleur est plus sombre. Le même PIC 60 a un point de fusion de 190 degrés Celsius.

    Retour à la table des matières

    Caractéristiques du flux

    La tâche principale des flux est de nettoyer les oxydes métalliques de la surface des éléments à assembler. De plus, de tels composés préviennent l'apparition future de ces oxydes. Le flux permet également de mieux mettre en contact les pièces entre elles, en mouillant et en préparant la surface au contact de la brasure. Vous pouvez constater par vous-même que le flux est efficace avec un exemple spécifique. Essayez de souder avec un fer à souder avec ou sans colophane. Le métal principal de la piqûre est le cuivre qui, très rapidement, est recouvert d’une pellicule d’oxydes empêchant tout contact avec la brasure. Il suffit alors de faire rouler la surface du fer à souder avec des gouttes chaudes. Mais il suffit d'abaisser la piqûre dans la colophane, car un film fluide apparaît à la surface du fer à souder, ce qui permet de maintenir la soudure sur la panne du fer à souder et de permettre le travail de soudure. En parlant de flux, la plupart des maîtres impliquent la colophane de pin. C’est elle qui assume le plus souvent ce rôle, ressemblant extérieurement à des morceaux d’ambre congelés. La même colophane est utilisée pour traiter les archets d'instruments de musique.

    Mais la résine de pin n'est pas la seule option pour le flux. De plus, le zinc dissous dans l'acide chlorhydrique est utilisé pour les ustensiles en métal: ce mélange est appelé acide de soudure. Mais dans la conception radio, cette composition n'est pas applicable en raison de sa causticité. Une goutte suffit à détruire un composé important ou un fil métallique. Les acides ne peuvent pas être utilisés pour souder des composants radio, le meilleur flux est la colophane. Mais parfois, les maîtres utilisent des solutions spirituelles de colophane lorsqu'il est nécessaire de traiter les contacts dans un endroit difficile à atteindre. Pour ce faire, la colophane frottée est dissoute dans de l'alcool, puis appliquée avec une fine couche à la place du futur composé.

    Retour à la table des matières

    Quelques secrets de la soudure

    En principe, il n’ya pas de difficulté particulière à souder ensemble divers éléments métalliques. Vous pouvez souder, surtout sans entrer dans quelques nuances de compétences, mais si vous voulez faire le travail de manière qualitative, il est utile de considérer quelques petits secrets.

    Si vous n'avez jamais utilisé de fer à souder auparavant, nous vous conseillons de vous exercer un peu. Pour ce faire, vous pouvez prendre quelques morceaux de fil de cuivre dans la coque. Cela vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires pour étamer et souder correctement.

    Outre les nuances énumérées dans la description des principaux composants du brasage (fer à souder, flux et brasage), vous devez prendre en compte davantage:

    1. Lorsque la soudure est extrêmement importante, la propreté des surfaces interconnectées. Tous les points de contact doivent être soigneusement nettoyés et préparés pour la soudure. Pour ce faire, vous devez d'abord nettoyer l'endroit des futures pointes à l'aide d'un couteau ou d'un papier sablé. Pendant le nettoyage, vous constaterez que le métal devient de plus en plus clair et brillant. Ceci est dû à la suppression d'un film mince et discret d'oxydes de cuivre recouvrant la surface de votre fil. Après le nettoyage physique des contacts, il est nécessaire d'abaisser le picotement du fer à souder chauffé dans la colophane et de transférer de la colophane sur la surface à traiter. Dispersez soigneusement et soigneusement le flux fondu à travers la pièce. En conséquence, votre surface de travail doit être exempte d'oxydes et recouverte d'un film de colophane.
    2. Il est extrêmement important de connecter correctement les conducteurs ensemble et de réchauffer l'emplacement de la future connexion. Pour ce faire, appuyez à plat sur les extrémités des conducteurs soudés préalablement étamés, comme décrit ci-dessus, puis fixez une pointe de fer à souder contenant une goutte de brasure fondue à la jonction. Maintenez la position pendant un moment, laissez les conducteurs se réchauffer suffisamment pour permettre à l'alliage de soudure de s'écouler et de remplir tout l'espace entre les éléments fondus. L'échauffement doit être tel que la soudure se répande sur la surface de travail et ne se solidifie pas en une seule masse. Retirez le fer à souder et laissez la brasure refroidir. Ne déplacez pas les conducteurs. Il est préférable qu’ils refroidissent seuls pendant au moins 10 secondes. Maintenant, la soudure maintient de manière fiable les deux conducteurs.
    3. Si la surface de soudure est grande et qu'il n'y a pas assez de soudure pour tout remplir, attendez que le premier lot de soudure refroidisse et appliquez-en un autre avec un fer à souder. Obtenez une répartition uniforme de l'alliage sur la surface traitée. La soudure, une masse congelée, est un indicateur de début de travail de qualité médiocre. Dans cette soudure maître recouvre la surface, comme une seconde peau, en douceur et de tous les côtés.

    Dans la très grande majorité des cas, la soudure est liée à la réparation ou à l'assemblage de dispositifs électroniques. Afin de ne pas endommager les composants électroniques, sélectionnez la puissance du fer à souder correctement (puissance comprise entre 25 et 60 watts). Plus les éléments sont petits et sensibles aux éléments en surchauffe, plus le fer à souder doit être faible. Par exemple, pour souder des puces, utilisez le périphérique le plus faible. Pour souder, les résultats des transformateurs et autres éléments massifs sont plus puissants.

    Pour rationner s'est avéré de haute qualité, suivez ces règles. Tout d’abord, préparez le lieu de soudure et les conclusions des éléments, ceux-ci doivent être nettoyés et étamés - c’est-à-dire recouverts d’une fine couche de brasure. Pour le soudage, vous avez besoin de fondant, utilisez de la colophane ou sa solution d'alcool. Dans ce dernier cas, il est pratique d’utiliser une bouteille avec une brosse à vernis à ongles.

    Préparez la panne avant de commencer à souder. Son extrémité devrait être recouverte d'une couche uniforme de soudure. Si la piqûre est noire, brûlée, retirez-la délicatement avec une lime à aiguille, puis abaissez-la dans la colophane et bricolez immédiatement. Souder avec un fer à souder non préparé est difficile, il ne retient pas la soudure.

    Assurez-vous que la soudure n’est pas "froide", c’est-à-dire réalisée par un fer à souder mal chauffé. Avec une telle soudure, la soudure n'est pas liquide, mais grumeleuse, la jonction n'en est pas remplie, elle est tachée. La couleur de la connexion brasée de cette manière est terne, grise. Une telle soudure est très peu fiable et ne fournit pas le contact nécessaire.

    Si vous soudez un composant radio à la carte, alors avec la technologie appropriée, la brasure devrait entourer complètement le pied de la pièce et capturer toute la plage de contact qui l’entoure. La couleur de la brasure solidifiée dans ce cas est argentée et brillante. Une telle soudure est très fiable.

    Dispositif électronique auto-collectant, habituez-vous à tout faire avec beaucoup de soin et de beauté. La beauté est la clé d'un fonctionnement fiable du produit. Si l’appareil est en quelque sorte tombé en panne, l’installation est très négligente, les fils sont réalisés de manière totalement aléatoire, il ne faut pas s’attendre à du bon travail avec un tel produit. Ayant gagné du temps lors de l'installation, vous passerez beaucoup plus tard à rechercher les raisons de l'inopérabilité de l'appareil assemblé. Inversement, si tout est fait correctement et magnifiquement, l’appareil commence généralement à fonctionner sans aucun réglage.

    Parfois, il devient nécessaire de souder des pièces métalliques ou en acier. La colophane ne fonctionnera pas dans ce cas, il est nécessaire d’utiliser des fondants spéciaux pour le soudage des éléments métalliques. Alternativement, vous pouvez utiliser une pilule d'aspirine régulière. Travaillez dans un endroit bien ventilé, la fumée d'aspirine est très âcre (ne l'inhalez pas). N'oubliez pas que l'aspirine ne peut pas être soudée aux composants électroniques.

    En tant que fondant pour le fer à souder, vous pouvez également utiliser de l'acide chlorhydrique avec un morceau de zinc projeté sur celui-ci. Vous pouvez utiliser du zinc provenant d’une batterie usée. Une petite bouteille d'environ 50 ml nécessite une troisième partie du boîtier de la batterie - il suffit de couper la plaque de zinc avec des ciseaux, de placer la garniture dans la bouteille et de la laisser reposer pendant environ une journée. Appliquez le flux à la place de la soudure avec une brosse.