Gardenweb

  • Chauffage

L'installation de produits céramiques à usage sanitaire doit être effectuée conformément aux exigences du SNiP 2.04.01-85, aux spécifications et aux instructions des fabricants d'équipement.

La hauteur à laquelle les appareils sanitaires sont installés doit être prise conformément au SNiP 3.05.01-85 *.

L'installation des systèmes sanitaires et techniques internes doit être effectuée conformément aux exigences des normes SNiP 3.05.01-85, СН 478-80 et СНиП 3.01.01-85, СНиП III-4-80 et СНиП III-3-81.

1. Mise à la terre du corps du bain - égaliseur protection des potentiels électriques.

À la demande du client (acheteur), à l'achat, les bains en acier sont complétés par un rail électrique (mise à la terre du bain) à condition que l'eau froide soit fournie dans la maison par des tuyaux en acier.

Le corps du bain d’acier (fig.2 pos.1) et le tuyau (fig.2 pos.2) de l’alimentation d’eau en acier doivent être raccordés à un égaliseur en métal spécial (fig.2 pos.4) afin d’égaliser les potentiels électriques.

L'égalisation des potentiels électriques entre le corps de la baignoire et le tuyau d'eau en acier est réalisée conformément à la norme GOST 23695-94.

Le corps de la baignoire en acier doit comporter un égaliseur de potentiel électrique permettant de raccorder le corps à un tuyau d’eau en métal pour eau FROIDE (Fig.2 pos.2).

1.1 Production d’égaliseur de potentiel électrique.

La longueur des potentiels électriques d'égalisation du conducteur indique lors de la commande, en l'absence d'instructions, le conducteur est fabriqué avec une longueur de 700... 1400 mm conformément au schéma (Fig. 1).

L'égaliseur des potentiels électriques entre le corps du bain et le tuyau d'eau en acier est illustré à la Fig.1.

Circuit d'égalisation de potentiel électrique entre le corps du bain et le tuyau d'eau en acier.

1-conducteur de bande d'acier avec une épaisseur de 3 mm; Collier à 2 conducteurs d = 20 min; Boucle à 3 conducteurs; 4-boulons M-6x30; 5- laveuse; 6- boulon М6х16; 7 écrous M-6.

L'égaliseur de potentiels électriques est constitué d'un fil d'acier d'un diamètre d'au moins 5 mm ou d'une bande d'acier d'une épaisseur d'au moins 24 mm 2. C'est à dire si la bande a une épaisseur de 2 mm, sa largeur doit être de 12 mm et si son épaisseur est de 3 mm, sa largeur doit être de 8 mm.

Les matériaux pour la fabrication d'un égaliseur de potentiel électrique pour la mise à la terre du bain sont indiqués dans le tableau 1.

Tableau 1: Matériaux pour la fabrication de l'égaliseur.

1.2. Installez un égaliseur sur le corps de la baignoire.

Pour fixer l’égaliseur de potentiel électrique, les bains doivent comporter du côté de l’échappement, sous les côtés ou sous le fond, coulés dans le corps pendant la coulée, des supports en plaques d’acier (Fig. 2 pos.3) d’une épaisseur minimale de 2 mm et d’une section transversale d’au moins 24 mm2.

L'égaliseur de potentiels électriques est vissé à une extrémité sur les supports (Fig.2 pos.3) du transport sur le bain simultanément à l'installation du siphon dans le fond du bain.

La deuxième extrémité de l’égaliseur est reliée à la terre par l’intermédiaire de la canalisation d’eau froide (Fig. 2, élément 2) après l’installation du bain.

L'installation d'un égaliseur de potentiel électrique entre le corps de la baignoire et le tuyau d'eau en acier est illustrée à la Fig.2.

Schéma d'installation de l'égaliseur de potentiel électrique entre le corps de la baignoire et le tuyau d'eau en acier.

1- corps du bain; 2- conduite d'eau en acier froid; 3- supports sur le corps de la baignoire pour son transport; Conducteur de mise à la terre pour 4 bains; 5- fixation de la pince de conducteur sur un tuyau en acier; 6- fixation du conducteur dans le support sur le corps de la baignoire.

Les surfaces de contact des plaques (fig.2, pos.3) pour la fixation de l'égaliseur de potentiel électrique ainsi que les conducteurs eux-mêmes doivent être nettoyés, ne présentent aucune trace d'émail, de peinture ou de corrosion et sont recouverts de graisse de protection.

Assemblage et montage de l'installation des potentiels électriques selon le schéma de la figure 2:

  1. Retirez le couvercle de protection en plastique du support (Fig.2 pos.3) pour le transport du bain.
  2. Nettoyer soigneusement la peinture et le tartre des points de contact des conducteurs de potentiel électriques avec le support de transport du bain et le tuyau d'alimentation en eau froide (Fig. 2, pos. 2).
  3. Reliez le conducteur (fig.2 pos.4) du potentiel électrique au tuyau (fig.2 pos.2) du système d'alimentation en eau froide et au collier (fig.2 pos.5) à l'aide du boulon М6х30 (fig.1 pos.4) et de l'écrou М-6. (fig.1 pos.7).
  4. Reliez le conducteur (fig.2 pos.4) de l'électropotentiel à la patte de fixation (fig.2 pos.3) du transport de la baignoire à l'aide du boulon М6х16 (fig.1 pos.6) et des écrous М-6 (fig.2 pos.7).

Vérifier les points de fixation de l'égaliseur de potentiels électriques, ainsi que la présence de lubrifiant sur l'égaliseur de potentiels électriques effectués visuellement

Une autre option pour connecter l'égaliseur de potentiel électrique au corps de la baignoire est dans la section Site "Installation et connexion de la baignoire au réseau. Schémas de câblage pour la connexion de la baignoire au système d'alimentation en eau et d'évacuation des eaux usées".

Faites attention au fait que la présence d'une armoire de bain est nécessaire en cas d'installation d'une prise de courant dans la salle de bain et d'un éclairage mural avec interrupteur.

Si seul un plafonnier est installé dans la pièce et que l'interrupteur est placé à l'extérieur de la salle de bain, il n'est pas nécessaire de le mettre à la terre.

Si les réseaux d'alimentation en eau sont constitués de tuyaux en plastique, la mise à la terre est effectuée par un circuit indépendant.

En règle générale, cette mise à la terre est effectuée dans une maison privée avec un terminal de mise à la terre dans le sol.

Pour une telle mise à la terre, une boucle de mise à la terre est réalisée autour du périmètre de la pièce avec la goupille dans le sol derrière le contour de la fondation de la maison.

Les matériaux pour la fabrication d'un égaliseur de potentiel électrique pour la mise à la terre du bain sont indiqués dans le tableau 1 ci-dessus.

Pourquoi avons-nous besoin d'un système de péréquation potentiel?

But

Tout d’abord, parlons de ce dont le SUP est nécessaire dans l’appartement. Le fait est que tous les objets métalliques sont des conducteurs actuels, ce qui est connu depuis le cours de physique à l'école. Dans les appartements, ces objets sont des tuyaux d’eau froide et chaude, un porte-serviettes chauffant, une évacuation, un système de chauffage, des corps d’appareils électriques et même des conduits de ventilation. Comme vous le comprenez, les tuyaux en métal et le reste des communications de la maison générale sont interconnectés. Si la différence de potentiel électrique se forme entre deux objets métalliques, par exemple une cabine de douche et un radiateur, le contact simultané de deux objets avec une personne peut s'avérer extrêmement dangereux. Cela est dû au fait que le corps agira comme un pont entre les communications et que le courant traversera une personne d'un objet ayant un grand potentiel à ce qui l'est moins.

Un cas typique d’un tel danger est l’apparition de différents potentiels sur une conduite d’eau et d’égout. Si une fuite de courant se produit sur les conduites d'eau lorsque vous vous baignez dans la salle de bain, la probabilité d'un choc électrique sera extrêmement élevée. La raison de cela - drainer l'eau et toucher simultanément le robinet. L'eau dans ce cas deviendra un conduit de l'égout aux conduites d'eau, et vous - ce cavalier. Vous pouvez clairement voir la situation dangereuse dans l'image ci-dessous:

Pour éviter un tel problème, il suffit de disposer d’un système de compensation des potentiels dans l’appartement.

Espèces

Il existe un système de base d'égalisation des potentiels (PCO) et un système supplémentaire de contrôle du trafic. La première, considérée comme la principale, est un contour dans lequel sont combinés les éléments suivants:

  • conducteur de terre;
  • le bus principal de mise à la terre (GZSh), situé à l'entrée du bâtiment;
  • tous les accessoires métalliques d'un immeuble d'habitation élevé;
  • conduits de ventilation;
  • conduites d'eau en métal (eau froide et chaude);
  • éléments de protection contre la foudre du bâtiment.

Lorsque tous ces éléments sont combinés, le danger d'apparition de potentiels différents n'aurait pas pu être craint ces dernières années, mais la situation est aujourd'hui différente. Cela est dû au fait que les propriétaires d'appartements sont récemment passés des tuyaux de chauffage en métal au plastique, ou plus précisément au polypropylène. En conséquence, le plastique rompt la chaîne de protection et une différence potentielle peut survenir entre différentes communications dans la salle de bain, par exemple la plomberie et un porte-serviettes chauffant.

Un autre problème lié à l'utilisation d'OSUP uniquement est que, sur une grande longueur de communication (bâtiments à plusieurs étages), le potentiel électrique du même tuyau aux premier et dixième étages sera très différent, ce qui constitue également une situation dangereuse. C'est pourquoi, avec le SUP principal, créez encore plus, individuellement pour chaque appartement.

Le système d'égalisation de potentiel supplémentaire se trouve dans la salle de bain et combine les éléments suivants:

  • bain corporel ou douche;
  • porte-serviettes chauffant;
  • conduites d'eau et de gaz;
  • les eaux usées;
  • ventilation si une boîte en métal entre dans la pièce;

Chaque objet du système doit être connecté à un fil de cuivre à un noyau séparé, dont l'autre extrémité est sortie vers le boîtier d'égalisation de potentiel (PMC), comme indiqué sur la photo ci-dessous:

Nous attirons immédiatement votre attention sur plusieurs exigences applicables au système de péréquation supplémentaire, conformément aux règles et règles de la CLO:

  1. Il est interdit de connecter des éléments d’un système de contrôle du trafic par une boucle.
  2. Il est formellement interdit de créer un SUP supplémentaire si l'appartement n'a pas de boucle de masse (la mise à la terre est effectuée conformément au système TN-C).
  3. Le système DPCS doit être continu sur toute la longueur, de la boîte de jonction de la salle de bain à l’écran plat. L'inclusion dans la chaîne de tout équipement de commutation est interdite.

Nous avons donc examiné en quoi consiste le système de péréquation principal et supplémentaire. Si vous ne disposez pas d'un circuit de protection local dans l'appartement, nous vous expliquerons comment réaliser un système de contrôle de la circulation manuel.

Nous réalisons l'installation

L'installation de SUP supplémentaire (on l'appelle aussi local) est facile à effectuer. Il est conseillé de faire ce travail pendant la phase de révision, car Le fil de la boîte (PMC) à l'écran doit être conservé dans la chape. Donc, vous devez d’abord préparer les matériaux suivants:

  1. Boîte à bornes avec un bus spécial en cuivre - SHDUP, comme sur la photo ci-dessous.
  2. Fil de cuivre à un noyau avec une section de 2,5; 4 et 6 mm 2. Il est recommandé d'utiliser les câbles PV-1 et PV-3.
  3. Systèmes de fixation - colliers, boulons, lames de contact. Nécessaire pour connecter les conducteurs du système d'égalisation de potentiel aux tuyaux et aux boîtiers métalliques.

Ayant préparé un si petit ensemble de DPCS, vous pouvez procéder à l’installation. Tout d’abord, il est recommandé d’élaborer un schéma d’égalisation du potentiel, selon lequel vous effectuerez la connexion de tous les éléments. Il est également possible d’esquisser sur le schéma dans lequel passe le fil de la boîte à bornes au bus de terre dans le blindage. Exemples de projets pour un appartement que vous pouvez voir sur les plans ci-dessous:

Après cela, vous devez préparer les communications pour le raccordement - dénudez une petite zone sous le collier de serrage sur les tuyaux pour obtenir un éclat métallique. Cela est nécessaire pour garantir la fiabilité du contact et pour que le système de péréquation fonctionne dans une situation dangereuse.

Ensuite, vous devez connecter chaque élément avec un fil séparé. Si les sections n’ont pas la probabilité d’endommager mécaniquement le fil, vous pouvez utiliser un conducteur de 2,5 mm 2 pour l’égalisation. Lorsque la probabilité de dommage est, même si elle est négligeable, il est préférable d’être en sécurité et d’utiliser un câble à 4 fils carrés. Tous les fils sont placés dans le PMC et solidement fixés au bus. À propos, il est recommandé de choisir la boîte à bornes pour l'installation dans la salle de bain avec le degré de protection IP 54 ou supérieur. Un fil de section de 6 mm 2 est tiré du bus et doit être posé sur le panneau plat. Il a également une exigence spécifique: ce conducteur ne doit pas croiser d’autres lignes de câbles, par exemple si vous décidez de réaliser un câblage électrique dans le sol.

En conclusion, le fil est connecté au bus de mise à la terre dans le panneau, après quoi l'installation du système d'égalisation de potentiel supplémentaire est terminée. Nous vous recommandons d’être en sécurité et de faire appel à un électricien pour qu’il vérifie les performances du système avec un testeur et une inspection visuelle!

C'est tout ce que je voulais vous dire sur la façon de créer un système d'assistance vocale dans la salle de bain de vos propres mains. Nous espérons que les informations et les systèmes étaient clairs. Si vous avez des questions, vous pouvez les poser dans les commentaires, ainsi que d'utiliser le service "Question électricien"!

Il sera intéressant de lire:

Création d'un système d'égalisation potentielle

L'électricité fait depuis longtemps partie intégrante de la vie quotidienne de chacun de nous. Les gens sont tellement habitués à ce bien qu’ils oublient parfois les dangers qui peuvent survenir lors du fonctionnement d’installations électriques (appareils ménagers). Lors de la conception de l'alimentation d'un objet, une attention particulière est portée à la sécurité. Presque tous les utilisateurs d'appareils électriques savent ce qu'est un fil dénudé, une isolation et une mise à la terre. Mais le terme «égalisation potentielle» n'est connu que des électriciens professionnels. Si nous ne voyons pas les signes extérieurs d’un problème, un faux sentiment d’absence de danger apparaît. Et ceci malgré le fait qu'une tension alternative supérieure à 42 volts peut être fatale à l'homme.

Dans quels cas une tension ou un courant électrique peuvent-ils constituer une menace pour la santé ou la vie?

La présence de tension (ou de potentiel) en soi ne pose aucun problème. Le danger est le courant électrique. Cela se produit lorsqu'il existe une différence de potentiel entre les extrémités du conducteur.

Important à savoir! Le corps humain est un bon conducteur pour le courant électrique, en raison de la présence de fluide dans les cellules.

Quelle est la différence de potentiel

Par exemple, prenez la pile à doigt habituelle. Au contact positif, il existe une valeur potentielle d'environ 1,5 volt, à moins un - 0 volt. Si vous connectez un appareil de mesure (multimètre) avec un contact positif (avec les deux fils), la valeur sera zéro. Et si vous faites une mesure entre le "plus" et le "moins" - nous verrons sur l'appareil une tension de 1,5 volts.

Pourquoi est-ce que cela se passe? Entre les contacts positifs et négatifs, il existe une différence de potentiel avec une valeur de 1,5 volt. En conséquence, si nous connectons ces bornes à un conducteur (circuit électrique, fil métallique, etc.), un courant électrique circulera entre elles.

Comment ça marche sur l'exemple des appareils électriques

Prenez une prise de courant de 220 volts. Au contact de phase, il existe un potentiel de 220 V, à zéro - 0 V. Entre eux, il existe une différence de potentiel de 220 volts. Si vous connectez les contacts avec un morceau de fil à faible résistance (généralement 1 Ohm), un courant de 220 ampères (selon la loi d'Ohm) apparaît dans le conducteur. Bien sûr, dans la pratique, cela ne peut être fait, le fil va fondre instantanément et l’isolant s’enflammer.

Si une personne prend deux contacts, alors malgré la grande résistance du corps, la force du courant sera suffisante pour une issue fatale.

Tous les appareils produisant de l'électricité ont une connexion de contact zéro avec la "terre": littéralement avec la terre physique. Cela signifie qu'il existe toujours une différence de potentiel entre n'importe quel conducteur de phase et la terre physique, égale à la tension de phase.

La même chose se produit dans les conditions des locaux (résidentiel, industriel et autres). Une phase peut être fournie au boîtier de l'appareil. Cela peut se produire dans une situation d'urgence: endommagement de l'isolation, pénétration d'humidité dans le groupe de contacts, panne d'alimentation. Lorsque vous touchez simultanément un boîtier sous tension et un élément de l'infrastructure d'une pièce en communication électrique avec une terre physique (par exemple, un pipeline), vous vous exposez à un risque de choc électrique.

Si l'appareil a une terre correctement connectée, la phase du boîtier est connectée à la «terre»: un court-circuit se produit et le disjoncteur déconnecte le circuit. Un choc électrique ne se produit pas.

C'est une situation idéale lorsque les normes du Règlement sur l'installation électrique (EI) sont respectées dans la pièce.

En pratique, la situation peut être différente.

Supposons que votre voisin à l'entrée connecte un fil neutre au système de chauffage (nous n'en examinerons pas les raisons: de la simple illettrisme au désir de décompresser le compteur d'électricité). Sur les tuyaux métalliques, il existe un potentiel dangereux: de 50 à 220 volts. Théoriquement, la tension devrait "aller dans le sol", car les tuyaux en acier sont posés dans le sol. Cependant, si entre votre appartement et le sous-sol, la section de canalisation a été remplacée par du plastique, le conducteur s'ouvre. Et votre porte-serviettes chauffant dans la salle de bain a le potentiel de dire: 170 volts.

Vous touchez un tuyau en métal et une machine à laver mise à la terre. Cette différence de potentiel se pose (avec une tension représentant un danger de mort), la seule source du problème n'est pas votre appareil électrique, mais le porte-serviettes chauffant.

Comme le montre l'illustration, la mise à la terre de protection ne fonctionne pas dans ce cas.

Envisager une autre option:

Un câble d'alimentation est posé dans votre mur, à côté duquel passe une conduite d'eau. Sous charge (par exemple, une chaudière ou un four électrique est allumé), une force électromotrice peut être induite dans le tuyau. L'eau aura un potentiel indésirable, jusqu'à 50 volts. Ce n'est peut-être pas une tension mortelle, mais lorsque vous touchez le mélangeur dans la cuisine, vous ressentirez un choc électrique désagréable. Surtout s'il y a une armature en acier dans la chape, qui est en contact humide avec le sol physique sur les murs humides de la pièce.

Dans ce cas, le terrain de travail ne fonctionne pas non plus.

Les causes de la différence de potentiel électrique

Outre les conditions évidentes, telles que la rupture de l'isolation du boîtier de l'installation électrique ou la connexion non autorisée à des éléments de structure, il existe des facteurs cachés:

  • Stress statique Se produit avec des frictions (par exemple, le mouvement de l’eau dans un tuyau en plastique), de l’air sec, des pièces poussiéreuses.
  • Accumulation de potentiel électrochimique résultant de l’interaction de métaux dissemblables.
  • Les phénomènes atmosphériques (tonnerre, vent fort) contribuent à l'accumulation de potentiel électrique.
  • Courants errants et induits, rayonnement électromagnétique (fours à micro-ondes, alimentations à découpage, moniteurs, téléviseurs).

Comment se protéger de telles situations? Les règles des installations électriques (PUE) fournissent un système d'égalisation de potentiel.

Mise à niveau et alignement

Laissez-nous examiner les concepts de base et les termes:

  • Égalisation des potentiels - nivellement de la différence entre les valeurs des potentiels électriques entre les éléments métalliques de l'installation électrique, dans la pièce où est située l'installation électrique, y compris les éléments conducteurs du bâtiment. Dans le même temps, une situation est considérée comme dangereuse lorsqu'il devient possible de toucher simultanément une personne avec des pièces conductrices. Réalisé par la connexion non-ouvrable de toutes les parties conductrices entre elles à l'aide de conducteurs.
  • L'égalisation de potentiel est un système permettant de réduire la différence relative de potentiels électriques entre la mise à la terre, accessible au contact des parties conductrices des installations électriques, de la terre et de toutes les structures métalliques d'un bâtiment. Pour cela, le système d'égalisation de potentiel doit avoir une connexion non ouvrable avec le conducteur de terre de travail (de protection).

En outre, l’égalisation de potentiel fait référence à la réduction de la différence de potentiel électrique sur la surface du sol (sol, sols) afin de prévenir l’effet de la tension de pas.

Que signifie le terme "non ouvrable"? Toutes les lignes conductrices sont interconnectées en permanence (plages de contact, connexions à vis, soudure, soudure, etc.). Il est interdit d'installer des disjoncteurs: fusibles, interrupteurs, disjoncteurs. C'est-à-dire que l'ensemble du système d'égalisation de potentiel est constitué d'une seule boucle conductrice associée à une boucle de terre de protection similaire.

Grâce à ces systèmes, à tous les points qu'une personne peut toucher simultanément, le potentiel électrique est égalisé à la même valeur. Une situation où, lorsque vous touchez simultanément à un point, il y aura une tension de 220 volts et à l'autre 10 volts, est exclue.

Votre maison est absolument sûre.

C'est important! Le système ne fonctionne que dans le cas où tous les objets métalliques sans exception sont combinés. Si au moins un élément ou une installation électrique est exclu de la connexion par conducteurs, considérez que tout le circuit n'est pas opérationnel.

Quelle est la différence entre le système d’égalisation de potentiel et la mise à la terre de protection?

La mise à la terre est la connexion électrique intentionnelle et non détachable de parties d'une installation électrique ou d'un circuit avec un conducteur de terre. Conçu pour réduire la tension (au point où il ne devrait pas être dans des conditions de fonctionnement normales) à un niveau sûr.

Comme on le voit, dans la définition, il n’existe pas de concept de potentiel (différence de potentiel). De plus, l'organisation de la mise à la terre est réalisée uniquement sur des installations électriques ou des circuits électriques. La péréquation potentielle s'applique aux éléments d'infrastructure, ainsi qu'aux objets métalliques qui ne sont pas des installations électriques.

Dans le même temps, la mise à la terre de protection ne fonctionne efficacement qu'avec des dispositifs de déconnexion de protection (inserts de sécurité, interrupteurs automatiques). Sans ces dispositifs, l'organisation de la mise à la terre ne réduit pas la sécurité des installations électriques et peut provoquer un incendie en cas de court-circuit de phase à la terre.

Contrairement à la mise à la terre, le système d'égalisation de potentiel est autonome: aucun dispositif de protection supplémentaire n'est requis. La seule condition est la présence d'une connexion électrique à la terre physique.

Exigences pour l'organisation du système de péréquation potentielle dans le PEM

Il n’existe pas de définitions claires et universelles de ce système dans les règles d’installation électrique. Le dispositif d'égalisation de potentiel a une spécificité en fonction de l'application. Dans différents types de locaux, lorsqu’on travaille avec différents types d’installations électriques et lors de la pose de lignes de transport de courant, il existe différentes méthodes.

Par exemple, considérons l’imposition d’une mise à la terre de protection portable dans la fabrication de travaux de réparation d’installations électriques triphasées:

Tous les jeux de barres d'une même installation électrique sont interconnectés (égalisation des potentiels), puis connectés au conducteur de terre (égalisation du potentiel). Lorsqu'une tension apparaît sur l'une des pièces, la différence de potentiel électrique ne se produit pas, le travail est effectué dans des conditions de sécurité.

Le PUE contient une liste de mesures de protection dans lesquelles ce système est désigné comme l'un des éléments obligatoires:

  • organisation de mise à la terre de protection;
  • mise hors tension automatique;
  • égalisation des potentiels;
  • péréquation potentielle;
  • isolation double ou renforcée des conducteurs et du boîtier d'installation électrique;
  • alimentation basse tension (pour courant alternatif - pas plus haut que 50 volts);
  • séparation de protection des circuits électriques;

Création de systèmes d'égalisation potentielle

Le projet de chaque système est individuel et est développé en fonction de la configuration de la salle. Il y a des règles générales d'installation qui doivent être effectuées:

  • Le bus d'égalisation de potentiel et le bus de terre de protection doivent être connectés ou combinés en un seul noeud.
  • Tous les objets: installations électriques, palettes, salles de bain, éviers, éléments d’infrastructure de bâtiment, sont connectés au bus d’égalisation de potentiel en parallèle. Cela signifie que chaque élément dispose d'un conducteur séparé connecté au bus commun. Aucune connexion série entre objets n'est autorisée. Si le conducteur principal est coupé, tous les objets suivants sur la ligne seront déconnectés du système d'égalisation potentielle.
  • Sur toute la longueur des lignes conductrices, il ne devrait y avoir aucun dispositif de commutation ou de déconnexion: commutateurs, relais, fusibles.
  • La connexion doit être fiable: aucune torsion n'est autorisée et la bande est enroulée. La soudure, les assemblages à vis, les colliers de contact réguliers sont utilisés.

Quels objets sont connectés au système d'égalisation de potentiel

  • Boîtiers métalliques de toutes les installations électriques (si elles ne sont pas correctement mises à la terre). La liste comprend également les logements conducteurs de lampes (lampes de sol).
  • Bien sûr, tout le système de mise à la terre de protection. En réalité, le système de péréquation potentielle commence à partir de celui-ci.
  • Parties métalliques de la structure du bâtiment, renforcement de la fondation, des murs, des planchers.
  • Éléments d'infrastructure métalliques auto-installés. Par exemple, un treillis métallique sous la chape ou un profilé métallique sous des panneaux de gypse.
  • Tuyaux métalliques et boîtiers du système de ventilation.
  • Tuyaux en cuivre du système d’alimentation en réfrigérant dans les climatiseurs (s’ils sont plus longs).
  • Coquilles métalliques câbles blindés.
  • Tresse écran de câbles d’information (télévision, Internet).

À ce stade, nous nous attardons plus en détail. Le câble tressé en métal part du dispositif de distribution ou d’amplification situé loin de votre pièce. Dans ce cas, vous ne pouvez pas contrôler la bonne organisation de l'alimentation ou la mise à la terre de ces périphériques. Il se peut qu'une situation apparaisse chez vous à l'écran.

Vous pouvez, sans vous en douter, toucher simultanément la tresse sous tension et un objet métallique mis à la terre (par exemple, un radiateur de chauffage). Les conséquences sont évidentes - la défaite du courant électrique. Lorsque l'écran est connecté au système d'égalisation de potentiel, la rupture de phase externe sur le câble n'est pas terrible.

  • Toutes les parties métalliques des systèmes d’alimentation en eau et d’égout: tuyaux, mélangeurs, éviers en acier inoxydable, receveurs de douche et cabines en métal, baignoires.
  • Composants des systèmes de chauffage à eau: chaudières, tuyaux internes.
  • Système de chauffage: tuyaux, radiateurs, chauffe-serviettes.
  • Système d'alimentation en gaz.
  • Mise à la terre de la protection contre la foudre (si vous avez un logement privé, l'option «n'est pas disponible» dans les immeubles à appartements). Dans ce cas, le paratonnerre est connecté au système commun et à son propre sectionneur de terre en même temps.
  • Encadrements de fenêtre en métal-plastique (si les éléments conducteurs ne sont pas recouverts de plastique).
  • Portes et cadres de porte en acier.

Sur le diagramme, cela ressemble à ceci:

  1. Égalisation du potentiel de bus.
  2. Déchargeur de la carte de puissance. Connecté à la phase. Dans des conditions normales, il n'y a pas de contact entre les conducteurs de phase et de terre - il y a un intervalle suffisant dans l'éclateur. Lorsqu'un éclair frappe un câble d'alimentation, un courant d'arc circule vers le «sol» et empêche une différence de potentiel de plusieurs milliers de volts.
  3. Suppresseur de surtension dans la ligne de données.
  4. Supports pour la fixation de conducteurs de mise à la terre sur des tuyaux en métal.
  5. Mise à la terre de base avec un bus inclus dans le système général d'égalisation de potentiel.

Installation du système d'égalisation de potentiel d'un immeuble d'appartements (locaux industriels)

L'installation des composants du système commence pendant le processus de construction. Lors de la création de la fondation, un pneu en métal est posé sur tout le périmètre de la future structure. C'est un conducteur fermé (bande d'acier ou armature) avec des branches soudées pour la connexion aux conducteurs de terre et pour le câblage interne des conducteurs. Pour assurer une répartition uniforme du potentiel dans la terre physique, plusieurs groupes de conducteurs de mise à la terre sont installés à égale distance le long du contour du bâtiment. Si possible, une distance égale est prévue entre eux.

À partir du bus commun, des branchements sont effectués vers chaque section (entrée), où le panneau d'alimentation d'introduction est installé. Une plaque de mise à la terre est formée, connectée au système d’égalisation de potentiel.

Il est situé dans le bouclier ou dans le sous-sol. L'accès au tableau de bord devrait être limité (s'il ne s'agit pas d'une maison privée). Seuls les représentants de la société d'énergie, ou PMU, sont autorisés à effectuer des travaux de maintenance.

De plus, le renforcement des murs du bâtiment rejoint le pneu de fondation.

C'est important! Tout le système de contour (cadre) est interconnecté par soudage. Ce n'est qu'après avoir vérifié la fiabilité et la conductivité électrique de la connexion que la coulée finale du béton est effectuée.

Des renforts qui se chevauchent sont soudés aux éléments verticaux du système. Si nécessaire, des transitions de bus sont effectuées d'une pièce à l'autre.

Après l'érection des murs, un pneu conducteur est posé sur le mur extérieur afin de le protéger contre la foudre installé sur le toit. Tous ces conducteurs font partie du système d'égalisation potentielle.

Veillez à effectuer des plis sous forme de renforcement ou de bandes d'acier dans les mines, le long desquels des conduites verticales (colonnes montantes) sont posées. Après l’installation des systèmes d’alimentation en eau et d’égouts, les conducteurs sont soudés aux tuyaux en acier pour être raccordés au système d’égalisation des potentiels.

C'est important! Dans les vieilles maisons, où des travaux de réparation ont été effectués à plusieurs reprises (sans révision majeure), des inserts en plastique peuvent se trouver dans les contremarches.

Cela signifie que l'intégrité du système d'égalisation potentielle est brisée. Il est recommandé de dupliquer la connexion en connectant simplement le conducteur de terre au bus de terre. Cela peut être fait en utilisant un clip de contact.

Informations pour référence

Pour respecter l'esthétique, le pneu d'égalisation de potentiel dans chaque appartement n'est pas créé dans les bâtiments résidentiels. Son rôle est joué par le bus de mise à la terre situé dans le panneau d’entrée. Conformément aux exigences modernes en matière de sécurité électrique, une bande d'acier est posée (pour le système d'égalisation de potentiel) sur tous les arbres de transmission avec des colonnes montantes, reliée à une mise à la terre de protection. C'est comme si le circuit commun se fermait dans le deuxième cercle, en dupliquant le sol.

Lors de la création de votre propre système dans l'appartement, il est autorisé d'utiliser ce point de connexion. Après avoir créé votre propre bouclier, vous pouvez y connecter des objets qui ne sont pas des installations électriques. Par exemple - un bain (s'il n'est pas en acrylique ou en plastique).

À cette fin, il doit y avoir un contact spécial sur le cas. Si ce n'est pas le cas, utilisez des attaches régulières.

Création d'un système d'égalisation potentielle dans une maison privée

Le principe est le même que dans le cas des immeubles à logements multiples, seule la quantité de travail est nettement inférieure. Après avoir installé les sectionneurs de terre (il s'agit d'un article séparé), vous posez un raccord de bus d'égalisation de potentiel avec le sol. Il produit un câblage parallèle conformément aux règles:

  • Points établis de prises de terre, installations électriques. Y compris les boîtiers conducteurs.
  • Connecter l’ensemble de l’infrastructure métallique du bâtiment, y compris l’éclairage sur le toit.

Pour estimer le nombre d'objets couverts, jetez un coup d'œil à l'illustration.

Les points de connexion sont marqués par des cercles.

Lors de la construction d'une nouvelle maison, vous pourrez optimiser les coûts en fournissant plusieurs plaques de base pour connecter le sol et le système d'égalisation potentielle. Cela épargnera le conducteur de terre lors du câblage dans différentes pièces.

Quelques conseils pour améliorer la qualité du système

  • Dans la salle de bain, il est nécessaire de créer un système supplémentaire d’égalisation du potentiel, même si la maison en possède un principal.
  • Lors de l'installation d'éléments chauffants électriques du système «sol chaud», il est recommandé de poser une maille d'acier sur le dessus. Ensuite, le renforcement est connecté au système d'égalisation de potentiel et le remplissage final de la chape ou du mélange autonivelant est effectué.
  • Si votre système d'alimentation en eau est correctement mis à la terre et qu'une petite section de tuyau en métal et plastique est posée sur le mélangeur (un tel schéma est répandu), le corps du mélangeur doit être mis à la terre par un conducteur séparé. Cela est particulièrement vrai de la salle de bain.
  • Le système de protection différentielle (RCD) d'une chaudière électrique n'entre pas en conflit avec l'égalisation potentielle. Le partage est autorisé.

Locaux non résidentiels

Dans les locaux techniques, les ateliers, la production, le bus d’égalisation de potentiel (qui est aussi le lieu de travail) est posé de manière ouverte sur le mur intérieur. Il relie les conducteurs de mise à la terre des installations électriques, ainsi que les lignes reliant tous les éléments conducteurs de la pièce. Ainsi, un système d’égalisation de potentiel idéal est formé.

Dans les immeubles de bureaux, vous pouvez cacher le pneu dans un boîtier en plastique décoratif pour ne pas endommager la garniture intérieure. Souvent, les propriétaires ignorent les conducteurs de mise à la terre des radiateurs. Ceci est inacceptable - la plupart des cas de choc électrique se produisent précisément lorsque l'équipement et les radiateurs sont simultanément touchés.

C'est important!
L'espace de bureau est plus dangereux en termes de différences potentielles dans les endroits les plus inattendus. Les locataires voisins non contrôlés peuvent créer une «surprise» sous forme de tension dans le système d'alimentation en eau ou de connexion des câbles de phase avec un câble Internet tressé. Par conséquent, avant de commencer à travailler dans un tel bâtiment, consacrez un peu de temps et d’argent à l’essai de systèmes de mise à la terre de protection et d’égalisation de potentiel. Vous économiserez la santé des employés et du matériel de bureau.

Après avoir étudié le matériel, vous avez appris à distinguer les systèmes de sécurité lorsque vous travaillez dans des pièces comportant des installations électriques. Derrière chaque exigence des règles d’installation électrique se trouve la vie de quelqu'un. Ne faites pas l'expérience triste au prix de vos erreurs. Le système d'égalisation de potentiel est monté une fois et donne toujours confiance en la sécurité.

Égaliseur de potentiels électriques (inclus)

Les documents

La société "IVIS" met non seulement en œuvre des systèmes et équipements d'ingénierie, mais fournit également les produits au consommateur. Nous fournissons les conditions de coopération les plus rentables et les plus compréhensibles à tous les clients. Par conséquent, nous organisons de manière indépendante le transport rapide et sûr de la commande. La livraison d’équipements à Saint-Pétersbourg ou dans un autre établissement de la région de Léningrad est à la charge de la société.

S'il est nécessaire de transporter des machines et du matériel en dehors de la région de Léningrad, le service est payé par le client conformément aux tarifs de l'entreprise de transport ou de transport. Le prix exact ne peut être obtenu qu'au gérant en appelant le numéro de téléphone suivant: +7 (812) 67-729-19. Il sera nécessaire d'informer la ville et l'adresse exacte du lieu de transfert, ainsi que le nom du produit et sa quantité.

L'envoi est effectué dans la journée qui suit la confirmation de la réception du paiement sur le compte bancaire de l'organisation. Nous garantissons la sécurité et l'intégrité de l'équipement pendant son transport, en cas de défauts, nous sommes prêts à en faire un remplacement.

La société «IVIS» crée et fournit les conditions de coopération les plus pratiques et les plus compréhensibles pour tous les clients sans exception. Par conséquent, il offre diverses options de paiement pour les biens et services. Toutes les opérations sont effectuées en roubles.

  • utilisant des cartes bancaires (paiement non monétaire). C'est le type de paiement principal, il convient aux particuliers et aux personnes morales;
  • argent en main;
  • utilisant des systèmes électroniques (paiement en ligne depuis le site). Nous acceptons: l'argent du portefeuille Yandex, WebMoney, QIWI;
  • via des services bancaires: Alfa-Click, Promsvyazbank, Sberbank Online et autres.

Vous ne pourrez recevoir votre commande qu'après que les fonds auront été crédités sur le compte courant de IVIS LLC. Lors de la délivrance des marchandises, vous devez confirmer votre identité en présentant un passeport civil ou un autre document. Dans un autre cas, donnez au courrier une procuration de la société payante.

Égaliseur de potentiel électrique

DISPOSITIFS ÉMAILLÉS EN ACIER SANITAIRE ET TECHNIQUE

Équipements sanitaires en acier émaillé. Spécifications

Date d'introduction 2017-04-01


Les objectifs, les principes de base et la procédure de base pour les travaux sur la normalisation entre États sont décrits dans le "Système de normalisation entre États GOST 1.0-2015" et dans le Système de normalisation entre États GOST 1.2-2015. Normes, règles et recommandations interétatiques sur la normalisation entre États. Règles de développement, Adoption, mises à jour et annulations

1 DÉVELOPPÉ par la société par actions ouverte "Institut de recherche scientifique sur les équipements sanitaires" (OJSC "NIIsantekhniki")

2 INTRODUIT par le Comité technique de la normalisation TC 465 "Construction"

3 ACCEPTÉ par le Conseil inter-États de la normalisation, de la métrologie et de la certification (Procès-verbal du 31 août 2016 N 90-P)

Le nom abrégé du pays sur MK (ISO 3166) 004-97

Nom abrégé de l'organisme national de normalisation

Ministère de l'économie de la République d'Arménie

Standard d'Etat de la République du Bélarus

4 Par ordonnance de l'Agence fédérale de réglementation technique et de métrologie du 11 novembre 2016, la norme interétatique GOST 23695-2016 a été mise en vigueur comme norme nationale de la Fédération de Russie à compter du 1er avril 2017.

1 portée

1 portée


La présente norme s'applique aux dispositifs en acier émaillé sanitaires et techniques (ci-après dénommés les dispositifs): baignoires, receveurs de douche et éviers installés dans des bâtiments à des fins diverses.

2 références normatives


Cette norme utilise des références normatives aux normes interétatiques suivantes:

3 Termes et définitions


Les termes suivants sont utilisés dans la présente norme avec les définitions appropriées:

3.1 lavage: appareil sanitaire sous la forme d'un ou de deux bols, avec ou sans étagère fixée, recevant de l'eau provenant d'un mélangeur ou d'un robinet pour laver la vaisselle et les aliments.

3.2 bain: Dispositif sanitaire en forme de cuve ouverte, adapté au lavage et à la toilette.

3.3 receveur de douche: Dispositif sanitaire se présentant sous la forme d'un récipient ouvert adapté à la douche.

Tableau 3.4: Surface supérieure de l'appareil.

3.5 murs: surfaces de l'appareil inclinées verticalement.

3.6 planéité inférieure: écart de la surface inférieure en section transversale par rapport au plan idéal.

4 Notation et abréviations


VSt - bain en acier émaillé;

5 types et tailles principales

5.1 En fonction de leur fonction, les appareils sont divisés en baignoires, receveurs de douche et éviers.

Figure 1 - Bain en acier émaillé (VST)

5.2 Les types et les principales dimensions des dispositifs doivent correspondre à ceux illustrés aux figures 1 à 7 et au tableau 1.


Figure 1 - Bain en acier émaillé (VST)

Figure 2 - Petit plateau en acier émaillé (PDSm)


Figure 2 - Petit plateau en acier émaillé (PDSm)

Figure 3 - Évier en acier émaillé avec une lettre de voiture d'un bol (type SIT)


Figure 3 - Évier en acier émaillé avec une lettre de voiture d'un bol (type SIT)

Figure 4 - Évier en acier émaillé avec un seul bol encastré avec une étagère de drainage (type MSVP)


Figure 4 - Évier en acier émaillé avec un seul bol encastré avec une étagère de drainage (type MSVP)

Figure 5 - Évier en acier émaillé avec une facture pour un seul bol avec une étagère de drainage (type MSNP)


Figure 5 - Évier en acier émaillé avec une facture pour un seul bol avec une étagère de drainage (type MSNP)

Figure 6 - Évier en acier émaillé avec deux cuvettes incorporées avec une étagère de drainage (type MSVP-2)


Figure 6 - Évier en acier émaillé avec deux cuvettes incorporées avec une étagère de drainage (type MSVP-2)

Figure 7 - Emplacement et taille des trous dans les éviers pour les mélangeurs: a) central; b) un mélangeur avec une brosse

________________
* Dimensions requises.

Figure 7 - Emplacement et taille des trous dans les éviers pour les mélangeurs: a) central; b) un mélangeur avec une brosse

Profondeur H, pas moins

5.3 La conception des baignoires et des receveurs de douche profonds devrait inclure la présence d'orifices de sortie et de trop-plein, ainsi que des éviers - l'orifice de sortie et les orifices pour l'installation de robinetteries. En coordination avec le client, les éviers peuvent avoir des ouvertures pour le débordement.

5.4 Le diamètre des trous de sortie et de trop-plein des baignoires et des receveurs de douche doit être de 52 mm avec des écarts de +1,5. -1,0 mm (Figures 1-6). La section transversale du trop-plein de l'évier doit être égale à la moitié de la sortie. Dépasser le diamètre de la sortie de l'évier au-dessus de 53,5 mm est autorisé comme convenu avec le client.

5.5 Les dimensions et l'emplacement des trous dans les éviers pour l'installation des mélangeurs doivent être tels qu'indiqués à la figure 7 avec des écarts de ± 1 mm. À la demande du client, le lavage est autorisé à produire sans trous pour les mélangeurs.

5.6 Les distances entre les centres des trous pour l'installation des raccords de drainage et du mélangeur doivent correspondre à la sortie du bec du mélangeur pour les types d'éviers correspondants (GOST 25809).

5.7 Les baignoires et les receveurs de douche doivent être complétés par des pieds réglables en hauteur ou des cadres de support.

5.8 La conception des dispositifs selon cette norme n'est pas réglementée, mais est déterminée par des dessins d'exécution approuvés de la manière prescrite.

P - pour éviers avec trous pour l'installation du mélangeur avec une poignée;

* Le texte du document correspond à l'original. - Notez le fabricant de la base de données.

5.9 Exemple de symbole pour une baignoire en acier émaillé de 1500 mm de long: Baignoire VSt 1500 GOST 23635-2016 *. Idem pour le lavage en acier de la facture unifiée émaillée avec un bol, avec des trous pour le mélangeur avec une brosse, à installer au sous-sol (meuble de cuisine): Evier MSNST GOST 23695-2016.
________________
* Probablement l'erreur de l'original. Devrait être le suivant: GOST 23695-2016. - Notez le fabricant de la base de données.

6 Spécifications générales

6.1 Les dispositifs doivent être fabriqués conformément aux exigences de la présente norme, de la documentation technique et de la conception approuvée par le fabricant. Lors de l'élaboration de la conception et de la documentation technique pour des types de produits spécifiques, il est nécessaire d'appliquer les indicateurs de qualité spécifiés à l'annexe A.

6.2.1 Les dispositifs doivent être recouverts d’une couche d’émail au silicate vitreux blanc ou coloré conformément à la documentation relative au processus approuvée de la manière prescrite.

6.2.2 Les surfaces des dispositifs sont divisées en fonctions (A), visibles (B), extérieures invisibles (C) et montures (D) spécifiées à l'annexe B.

6.2.3 Le revêtement en émail des surfaces A et B des dispositifs doit être résistant à la chaleur, aux produits chimiques, aux alcalis, à l'abrasion et aux colorants.

6.2.4 La couche d'émail des surfaces A et B des éviers doit être chimiquement résistante aux acides.

6.2.5 La résistance au choc de la couche d'émail des surfaces A et B des dispositifs doit être d'au moins 0,6 J (0,06 kgf · m).

6.2.6 Le revêtement émaillé des surfaces A et B des dispositifs doit répondre aux exigences suivantes: l’épaisseur du revêtement émaillé ne doit pas dépasser 0,6 mm, l’épaisseur inégale du revêtement émaillé ne doit pas dépasser 25%.

6.2.7 En fonction des indicateurs d’apparence et de la qualité du revêtement en émail des surfaces A et B, les dispositifs sont subdivisés en premier et second grades conformément au tableau 2.

Norme par 1 m de la surface émaillée de l'appareil, pcs.

Sombres points séparés d'un diamètre allant jusqu'à 1 mm, pas plus

Coups d'épingle jusqu'à 1 mm, pas plus

Bulles jusqu'à 2 mm de diamètre, pas plus

6.2.8 Surface Dans les appareils, à l'exception des éviers montés sur des supports, il est permis de revêtir un émail au silicate d'une épaisseur d'au moins 0,1 mm.

6.2.9 Sur la surface Dans les appareils revêtus d’émail au silicate, on utilise des zones recouvertes d’émail blanc ou coloré qui sont appliquées sur les appareils A et B sur des surfaces.

6.2.10 Dans les baignoires et les palettes du premier degré, la surface A (fonctionnelle) de la sortie au milieu doit être antidérapante.

6.2.11 La couche d'émail de la surface G des dispositifs doit être lisse, sans flux d'émail.

6.2.12 Sur les côtés des éviers, il est permis de souder des fissures mineures résultant de l’estampage d’une tôle d’acier, avec un nettoyage minutieux des endroits soudés.

6.2.13 Les tolérances de planéité et de forme d'une surface donnée des dispositifs ne doivent pas dépasser les valeurs spécifiées ci-dessous:

6.2.14 Les instruments situés à la surface B doivent comporter un revêtement absorbant les bruits.

6.2.15 Les dispositifs installés sur des supports (pieds, pieds, supports, cadres) doivent résister aux contraintes mécaniques, être stables (baignoires, plateaux), leurs supports étant fermement fixés. La surface A des baignoires et des palettes doit résister à l’action de charges concentrées jusqu’à 150 kg; éviers, respectivement, - au moins 50 kg.

6.2.16 Les appareils devraient avoir un fond plat et une pente par rapport à la sortie, permettant ainsi l’évacuation complète de l’eau par la sortie.

6.2.17 Les bains et les plateaux devraient comporter un égaliseur de potentiels électriques (pour le raccordement à une conduite d'eau en métal). La longueur des potentiels électriques de l'égaliseur du conducteur est indiquée lors de la commande. En l'absence d'instructions, le conducteur est fabriqué avec une longueur de 1000 mm.

6.2.19 L’égaliseur de potentiels électriques doit avoir une couche protectrice correspondant à la mise en service de la catégorie 4.2 selon GOST 15150.

6.2.21 Les surfaces de contact des plaques de fixation de l'égaliseur de potentiel électrique ainsi que les conducteurs eux-mêmes doivent être nettoyés, ne présentent aucune trace d'émail, de peinture et de corrosion et sont recouverts de graisse de protection.

6.3 Exigences concernant les matières premières, les matériaux et les composants

6.3.1 Les dispositifs devraient être en acier approprié pour l’emboutissage et l’émaillage, conformément à la documentation technique approuvée.

6.3.2 Les surfaces des supports devraient être recouvertes d'émail au silicate de la même couleur que l'évier. La surface des supports adjacents au mur peut avoir un revêtement primaire à base de silicate. Le revêtement en émail doit avoir une surface plane, lisse et brillante et une forte adhésion au métal du support.

6.3.3 Les supports ou les pieds des baignoires et des receveurs de douche profonds devraient avoir un revêtement qui correspond au lieu de placement utilisé dans la catégorie 4.2. conformément à GOST 15150.

6.4.1 Les instruments doivent être fournis par le fabricant dans un jeu complet.

6.4.2 L'ensemble des baignoires et des receveurs de douche comprend:

6.4.3 L'ensemble des éviers comprend:

6.4.4 L'ensemble des éviers intégrés devrait en outre inclure les détails de fixation de l'évier au sous-pont et des détails garantissant l'étanchéité des connexions de l'évier au sous-socle et, à la demande du client, en plus des supports de fixation au mur.

6.4.5 En accord avec le client, les palettes peuvent être livrées partiellement ou totalement sans composants.

6.4.6 Les appareils expédiés au consommateur dans une unité de transport avec un document d'accompagnement doivent être accompagnés d'un passeport.

6.4.7 Dans le passeport doivent être indiqués:

6.4.8 Lors de la livraison au réseau de distribution, un passeport devrait être attaché à chaque appareil.

6.5.1 Sur la surface extérieure de l’appareil, appliquer la marque de fabrique du fabricant en émail coloré ou en peinture à l’eau indélébile et apposer sur l’étiquette de contrôle technique, laquelle indique le type et la date de délivrance.

6.5.2 Le marquage devrait être clair et persister tout au long de la vie de l'instrument.

6.5.3 Le lieu et la méthode de marquage sont déterminés par le fabricant.

6.5.4 Les produits emballés doivent porter une marque de transport conforme à la norme GOST 14192.

6.6.1 Les instruments doivent être emballés.

6.6.2 L'emballage doit assurer la sécurité des produits pendant le transport et le stockage.

7 règles d'acceptation

7.1 Les instruments sont acceptés par lots. Le lot comprend des appareils du même type. La taille du lot est définie par le fabricant, mais la production ne peut plus être remplacée.

7.2 Les appareils doivent être acceptés par le contrôle technique du fabricant.

7.3 Pour vérifier la conformité des instruments aux exigences de la présente norme, des essais de réception, des essais périodiques et des essais de type doivent être effectués.

7.4 Tests d'acceptation

7.4.1 Lors des essais de réception, la conformité de chaque dispositif aux exigences de 5.3, 5.7, 6.2.1, 6.2.7 (tableau 2), 6.2.8-6.2.12, 6.2.14, 6.2.19, 6.2.21 est vérifiée. 6.3.2, 6.3.3, 6.5.

7.4.2 Une vérification de la conformité aux exigences de 5.2, 5.4, 5.5, 6.2.3-6.2.6, 6.2.13, 6.2.15-6.2.17, 6.2.20 est soumise à 1% du nombre d'instruments de chaque lot, mais pas moins de trois instruments.

7.4.3 L'examen de conformité aux exigences de 6.3.1 est soumis à chaque lot de tôles d'acier entrant dans l'usine.

7.4.4 Un lot de dispositifs préparés en vue de l'expédition et fournis conformément à un document d'accompagnement est soumis à un contrôle de conformité aux exigences du 6.4. La vérification est effectuée au moins une fois par trimestre.

7.4.5 Le contrôle de la conformité aux exigences de 6.6 est effectué conformément aux documents réglementaires et aux documents techniques ou de conception pour l'emballage.

7.4.6 Lorsque des résultats d'essai insatisfaisants sont obtenus, au moins par un indicateur, lors du contrôle de l'échantillonnage, un contrôle répété est effectué sur cet indicateur, en multipliant par deux le nombre de dispositifs, en les sélectionnant dans le même lot.

7.5 Des tests périodiques sont effectués pour répondre à toutes les exigences de la présente norme.

7.6 Des essais de type sont effectués afin de déterminer l'efficacité et la faisabilité des modifications proposées en matière de conception et de technologie de fabrication susceptibles d'affecter les caractéristiques techniques des produits.

8 méthodes de test

8.1 L'aspect et la qualité des surfaces des dispositifs [6.2.1, 6.2.7 (tableau 2), 6.2.9-6.2.12, 6.2.17, 6.3.2, 6.3.3] sont vérifiés visuellement, par comparaison avec l'échantillon de référence, sans utilisation de loupes à la lumière naturelle ou artificielle à une distance de 0,7 m et pour un éclairage d'au moins 200 lux.

8.2 Les dimensions des instruments (5.2, 5.4-5.6, 6.2.13, 6.2.17, 6.2.18. 6.2.20) sont déterminées par des instruments de mesure universels ou spéciaux offrant la précision nécessaire pour les mesures (avec une règle en métal, un altimètre, ou un altimètre) ou des modèles.

8.3 La stabilité thermique du revêtement en émail des instruments (6.2.3) est déterminée en versant la surface interne de l'instrument quatre fois en alternance avec de l'eau froide et de l'eau chaude chauffées à une température de (90 ± 5) ° C. La différence entre la température de l'eau froide et de l'eau chaude doit être d'au moins 70 ° C. La durée de chaque irrigation doit être d’au moins 30 secondes et le débit d’eau d’au moins 0,1 l / s.

8.4 Contrôle de la résistance chimique du revêtement en émail vis-à-vis des alcalis (6.2.3)

8.4.1 Contrôles et matériel auxiliaire

8.4.2 L'ordre de contrôle

L'essai est effectué à une température ambiante ne pouvant être inférieure à 288 K (+ 15 ° C).

8.4.3 Règles pour déterminer les résultats des tests

8.5 Contrôle de la résistance chimique de la couche d'émail des éviers et des acides (6.2.3)

8.5.1 Contrôles et auxiliaires

8.5.2 Ordre de contrôle

8.5.3 Règles pour déterminer les résultats du test

8.6 Contrôle de la durabilité à l'abrasion de la surface émaillée des dispositifs (6.2.3)

8.6.1 Contrôles et auxiliaires

8.6.2 Procédure de contrôle

8.6.3 Règles pour déterminer les résultats des tests

8.7 Résistance de la surface émaillée aux effets de la matière colorante (6.2.3)

8.7.1 Contrôles et auxiliaires

8.7.2 Ordre de contrôle

8.7.3 Règles pour déterminer les résultats des tests

8.8 Essai de choc de la couche d'émail de la surface fonctionnelle de l'appareil (6.2.5)

8.8.1 Contrôles et auxiliaires

8.8.2 Ordre de contrôle

8.8.3 Règles pour déterminer les résultats des tests

8.9 Détermination de l'épaisseur du revêtement d'émail (6.2.6 et 6.2.8)

8.9.1 Contrôles et auxiliaires

8.9.2 Procédure de contrôle

8.9.3 Règles pour déterminer les résultats du test

où B est l'épaisseur maximale ou minimale du revêtement d'émail sur le site, en mm;

8.10 Le coefficient de réflexion diffuse du revêtement en émail (blancheur) et du brillant (4.2.6) est déterminé à l'aide de dispositifs photovoltaïques selon la méthode décrite dans le mode d'emploi.

8.11 Détermination de la tolérance de planéité des dispositifs et de la forme d'une surface donnée (6.2.13)

8.11.1 Contrôles et matériel auxiliaire

8.11.2 Ordre de contrôle

8.12 Contrôle visuel de la présence de matériau absorbant le son (6.2.14), de complétude (6.4), de marquage (6.5).

8.13 Détermination de la résistance du montage et de l'installation des dispositifs sur les supports (6.2.15)

8.13.1 Contrôles et auxiliaires

Un ensemble de marchandises pesant 300 kg.

8.13.2 L'ordre de contrôle

8.13.3 Règles pour déterminer les résultats des tests

8.14 Détermination de la résistance mécanique des instruments (6.2.15)

8.14.1 Contrôles et auxiliaires

8.14.2 L'ordre de contrôle

a) Détermination de la résistance des dispositifs pour l'action d'une charge appliquée symétriquement.

b) Détermination de la résistance des appareils sous l'action de la charge appliquée à la carte de l'appareil (à l'exception des éviers).

8.14.3 Règles pour déterminer les résultats du test

8.15 Détermination de la planéité des côtés (6.2.13)

Le dispositif est installé sur une plaque d’essai, face vers le bas, puis mesure la distance entre le plan de la plaque d’essai et le côté en quatre points situés aux coins. Dans ce cas, l’écart ne doit pas dépasser 2% des longueurs des côtés respectifs.

8.16 Le contrôle de la pente inférieure de la sortie pour la libération (6.2.16) est déterminé en remplissant partiellement le dispositif avec de l'eau (10 litres).

8.17 Le contrôle visuel des points de fixation de l'égaliseur de potentiel électrique (6.2.19-6.2.21), ainsi que de la présence de lubrifiant sur l'égaliseur de potentiel électrique, est effectué visuellement.

8.18 Le contrôle des matériaux utilisés est effectué conformément à la documentation accompagnant les matériaux au contrôle à l'entrée ou par des analyses de laboratoire.

9 Transport et stockage

9.1 Les dispositifs devraient être transportés par tout type de transport intérieur, conformément aux règles de transport de marchandises applicables à ce type de transport.

9.2 Lors du transport de produits vers les régions du Grand Nord et les zones assimilées, les conteneurs et les emballages doivent être conformes à la norme GOST 15846.

9.3 Les dispositifs doivent être rangés à l'intérieur ou sous un auvent, afin d'éviter toute possibilité de précipitation.

10 Instructions d'installation et d'utilisation

10.1 Les informations sur l'installation et l'utilisation doivent être consignées dans la documentation opérationnelle (passeport).

10.2 Il est nécessaire de fixer un égaliseur de potentiel électrique lors de l'installation d'une baignoire.

11 Garantie du fabricant

11.1 Le fabricant doit s'assurer que les appareils sont conformes aux exigences de la présente norme, normes ou spécifications pour des types d'appareils spécifiques dans les conditions de transport et de stockage établies par cette norme.

11.2 La période de garantie des appareils est d'un an et demi à compter de la date de mise en service ou de vente de l'objet (lors de la vente d'appareils via un réseau de vente au détail), mais pas plus de deux ans à compter de la date de leur expédition par le fabricant.

Annexe A (obligatoire). Critères de qualité pour les dispositifs en acier émaillé sanitaire

1 Résistance thermique du revêtement.

2 Résistance chimique du revêtement.

3 Résistance à l'abrasion.

4 revêtement de résistance aux chocs.

5 Résistance mécanique.

7 Dimensions hors tout, écarts par rapport à elles.

8 Déviation de la planéité.

9 Hauteur du sol au sommet de l'instrument.

10 indicateurs d'apparence.

11 Coefficient de réflexion diffuse (blancheur).

12 Existence d'un glissement absorbant le bruit.

Annexe B (obligatoire). Répartition des surfaces des dispositifs en acier émaillé sur l'exemple d'un bain par fonction, conditions d'installation et fonctionnement


A - surface fonctionnelle; B - la surface extérieure, visible après l'installation; B - surface externe non visible après l'installation; G - surface de montage recouverte de déversoir ou de raccords hydrauliques